Participer
Communiqué de presse

L’UDC dépose l’initiative « contre l’immigration de masse »

L’UDC a déposé aujourd’hui l’initiative populaire "contre l’immigration de masse". Signée par 136 195 personnes en seulement sept mois, cette initiative exige que la Suisse reprenne le contrôle de…

L’UDC a déposé aujourd’hui l’initiative populaire « contre l’immigration de masse ». Signée par 136 195 personnes en seulement sept mois, cette initiative exige que la Suisse reprenne le contrôle de l’immigration. De plus en plus de personnes affluent en Suisse avec les conséquences graves que l’on sait pour le marché du travail, les salaires, les loyers, les prix du sol, les moyes de transport, l’énergie, l’environnement, les écoles, la santé publique et les institutions sociales. Ce développement néfaste résulte avant tout de l’immigration en provenance de l’UE, du regroupement familial, des frontières ouvertes et des problèmes sans cesse reportés dans le domaine de l’asile.

Un Etat souverain doit avoir le droit de contrôler quantitativement et qualitativement l’immigration. Il en va aussi des intérêts de l’économie. Cette initiative donne au peuple les moyens de stopper l’immigration de masse incontrôlée que subit la Suisse depuis quelques années.

Les 136’195 Suissesses et Suisses, qui ont signé l’initiative populaire « contre l’immigration de masse », exigent que la Suisse contrôle à nouveau de manière indépendante l’immigration d’étrangers. Le nombre d’étrangers vivant en Suisse a augmenté de 200’000 depuis le 1.1.2008 alors que durant cette même période 160’000 étrangers ont été naturalisés. L’immigration massive de ces dernières années a fait augmenter rapidement la population résidente avec les effets que l’on connait dans tous les domaines de la vie. Diverses estimations indiquent que la Suisse comptera quelque 10 millions d’habitants dans vingt ans.

Cette initiative exige donc que la Suisse impose des plafonds annuels et des contingents pour les autorisations de séjour. Il s’agira également de veiller à ce que ces dispositions ne puissent pas être contournées. Le texte de l’initiative prescrit donc que toutes les catégories d’étrangers soient prises en compte, soit aussi les frontaliers et les personnes du secteur de l’asile. La Constitution fédérale sera en outre complétée par une disposition selon laquelle l’immigration est admise si elle est conforme aux intérêts de la Suisse et à condition que la priorité soit accordée aux Suissesses et aux Suisses sur le marché du travail. L’initiative impose une série de critères concernant l’octroi des autorisations de séjour: le demandeur doit faire état d’une offre d’emploi d’un employeur suisse et seules des personnes souhaitant effectivement s’intégrer seront admises à immigrer et à s’établir en Suisse. Enfin, les candidats à l’immigration doivent faire la preuve d’une base existentielle indépendante et suffisante.

 

plus sur le thème
Journal du parti
partager l’article
13.03.2019, de Albert Rösti
C’est pire que ce que l’on craignait: incroyable, totalement inadéquat, inutilisable et destructeur. Ces pensées m’ont traversé... lire plus
Journal du parti
partager l’article
13.03.2019, de Nadja Pieren
L’accord-cadre avec l’UE ne devrait pas être considéré comme une simple orientation politique prise à distance par... lire plus
Journal du parti
partager l’article
13.03.2019, de Albert Rösti
En approuvant l’accord-cadre avec l’UE, le PLR a franchi ses propres lignes rouges. Il brade des valeurs... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Politique de la culture

La culture est l’affaire de la culture

Religions

S’engager pour nos valeurs

Politique sociale

Consolider les institutions sociales – combattre les abus

Politique Environnementale

Un environnement intact pour nous et nos descendants

Politique d'asile

Régler enfin le chaos dans le secteur de l’asile

Politique de la formation

Système de formation axé sur la pratique au lieu de réformes à répétition

Politique de la sécurité

Punir les criminels au lieu de les chouchouter

Politique des médias

 Plus de diversité, moins d’Etat

Le cas particulier suisse

Pour une Suisse indépendante et sûre d’elle

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord