Participer
Communiqué de presse

L’UDC fait passer le traité UBS sans impôt et maintient la possibilité du référendum

La grande majorité du groupe parlementaire UDC s’est abstenue aujourd’hui lors du vote du Conseil national sur le traité UBS, si bien que cet accord a pu passer la rampe…

La grande majorité du groupe parlementaire UDC s’est abstenue aujourd’hui lors du vote du Conseil national sur le traité UBS, si bien que cet accord a pu passer la rampe. Les deux conditions posées par l’UDC ont en effet été préalablement satisfaites dans une large mesure. Grâce à l’UDC, le Conseil national a aussi maintenu la possibilité de lancer un référendum contre ce traité.

L’accord UBS conclu avec les Etats-Unis est un incontestablement un mauvais accord. Il était cependant évident aussi pour l’UDC que le Parlement allait finir par donner son aval. Le Conseil fédéral a voulu acheter le soutien du PS en cédant aux pressions de ce parti et en liant l’accord avec un nouvel impôt grevant les entreprises, projet présenté sous le titre trompeur d’impôt sur les bonus. Il s’agissait donc de savoir si le Parlement allait finalement approuver cet accord avec ou sans un tel impôt. Partant de ce constat, l’UDC a posé deux conditions pour renoncer à combattre cet accord:

  1. il faut empêcher à tout jamais le Conseil fédéral de conclure un aussi mauvais accord sans en référer au Parlement;
  2. l’approbation de cet accord ne doit pas entraîner le prélèvement d’un nouvel impôt sur les entreprises.

Ces conditions ont été satisfaites dans une large mesure durant les semaines et jours précédents: le point 1 par l’adoption d’une motion qui adapte la compétence du Conseil fédéral de conclure de sa propre initiative des traités de droit public, le point 2 par le refus de l’arrêté de planification et d’autres propositions visant à introduire un nouvel impôt sur les entreprises.

Le groupe parlementaire a donc fait passer aujourd’hui au Conseil national l’accord UBS grâce à l’abstention de la majorité de ses membres.

Grâce au soutien de l’UDC, le Conseil national a de surcroît maintenu la possibilité de lancer un référendum contre le traité d’Etat. Les traités d’Etat qui contiennent d’importantes règles de droit doivent être soumis au référendum. Ce principe est inscrit dans la Constitution fédérale.

plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
10.09.2019
La Suisse compte actuellement déjà 8,5 millions d'habitants. Durant les 11 ans écoulés, la population de notre... lire plus
Journal du parti
partager l’article
09.09.2019, de Roger Köppel
Le PLR et le PDC vont mal et n’osent pas tenir leur engagement et rejeter le milliard... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
04.09.2019
Le groupe parlementaire UDC a été informé durant sa séance d'aujourd'hui sur le Pacte mondial de l'ONU... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord