Participer
Communiqué de presse

L’UDC ne veut pas d’une Suisse à 10 millions d’habitants

L’Office fédéral de la statistique a annoncé hier que la Suisse pourrait compter 10 millions d’habitants en 2030 déjà en raison de l’immigration.

L’Office fédéral de la statistique a annoncé hier que la Suisse pourrait compter 10 millions d’habitants en 2030 déjà en raison de l’immigration. Les conséquences d’un tel scénario seraient désastreuses: une Suisse complètement bétonnée avec des infrastructures débordées, explosion des charges sociales, problèmes d’intégration et fortes tensions sociales. Et que fait le Conseil fédéral pour contrer ce développement néfaste? Rien. Il reporte la limitation et la gestion de l’immigration voulues par le peuple, il refuse d’installer des contrôles systématiques aux frontières pour empêcher une immigration clandestine massive et il continue de nier les conséquences négatives de la libre circulation des personnes. L’UDC mettra tout en œuvre pour empêcher une Suisse à 10 millions d’habitants.

Comme tous ceux qui l’ont précédé, le rapport publié aujourd’hui sur l’observation de la libre circulation des personnes Suisse-UE sert principalement à enjoliver la situation. Il faut lire très attentivement ce compte rendu pour déceler les effets négatifs visibles aujourd’hui déjà d’une immigration sans borne. Ils sont effrayants. La quote-part des personnes sans emploi n’a cessé d’augmenter depuis l’introduction de la libre circulation. Dans les grands centres économiques ainsi que dans les régions frontalières, on relève une pression sensible sur les salaires à cause de l’arrivée en masse d’immigrants. Aujourd’hui déjà, les étrangers touchent beaucoup plus de l’assurance-chômage qu’ils ne cotisent.

Quant à l’AVS, elle est installée sur une bombe à retardement, car les immigrants d’aujourd’hui sont les rentiers de demain, alors que notre prévoyance vieillesse n’est absolument pas préparée à un tel développement. Les nouveaux emplois sont principalement créés dans les secteurs publics improductifs. C’est une évidence: notre système se sera effondré bien avant que la Suisse ne compte 10 millions d’habitants. Cette immigration démesurée est une menace grave pour la prospérité et la paix sociale de la Suisse.

L’UDC invite la politique à se réveiller et à agir. Il faut enfin gérer et limiter l’immigration conformément à la décision prise il y a un an et demi par peuple et les cantons. L’immigration illégale par les frontières ouvertes et via l’asile, qui échappe à tout contrôle, doit être stoppée.

plus sur le thème
éditorial
partager l’article
13.12.2018, de Andreas Glarner
En lisant le Pacte mondial sur les réfugiés, on constate très vite qu'il est de la même... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
12.12.2018
Le PDC et le PLR ont une fois de plus fait cause commune avec la gauche pour... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Religions

S’engager pour nos valeurs

Politique des transports

Se déplacer librement sans obstacle chicanier

Défense nationale

Pour la sécurité du pays et de ses habitants

Politique sociale

Consolider les institutions sociales – combattre les abus

Le cas particulier suisse

Pour une Suisse indépendante et sûre d’elle

Politique de la santé

Qualité grâce à la concurrence

Politique agricole

Pour une production indigène

Politique financière

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat

Politique d'asile

Régler enfin le chaos dans le secteur de l’asile

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Recommander cette page par E-Mail


Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord