Participer
Communiqué de presse
Conférence de presse de 31. mars 2020

L’UDC réclame une stratégie économique et sanitaire claire pour la période suivant le 19 avril

Le coronavirus est extrêmement contagieux, mais il est en premier lieu dangereux pour les personnes âgées et affectées d’une pathologie préexistante. Selon les chiffres de l’Office fédéral de la santé publique, la moitié des personnes décédées du coronavirus avaient plus de 80 ans. Les mesures imposées par la Confédération jusqu’au 19 avril 2020 dans le cadre du droit d’urgence protègent certes ce groupe vulnérable de la population, mais elles génèrent aussi des dommages massifs pour l’économie, les salariés, les employeurs et même pour l’ensemble du pays. Il faut donc dès à présent se demander non seulement comment protéger la population à partir du 19 avril 2020, mais aussi comment agir sans aggraver les conséquences économiques de cette interven-tion. L’UDC réclame donc la mise en place d’une stratégie économique et sanitaire claire pour la période suivant le 19 avril.

Pour faire face à la pandémie du coronavirus, le Conseil fédéral a recouru le 16 mars 2020 au droit d’urgence pour prendre des décisions lourdes de conséquences sur la base de la loi sur les épidémies afin de protéger la population et le système de santé. La validité de cette règlementation est actuellement limitée au 19 avril 2020. Ces mesures constituent des atteintes massives aux droits de la liberté des citoyens ainsi que des interventions graves dans l’économie au point de suspendre dans une large mesure le régime étatique suisse et les règles de l’Etat de droit.

Dans le but d’atténuer les dommages économiques, la Confédération a mis en place un programme urgent d’une valeur de 42 milliards de francs. Les cantons et les communes ont adopté des mesures supplémentaires. Il s’agit cependant maintenant de planifier dans les plus brefs délais la période suivant le 19 avril, car un chômage de masse et des effondrements d’entreprises menacent notre pays.

Le groupe parlementaire fédéral de l’UDC a examiné et comparé plusieurs scénarios pour finalement se prononcer en faveur d’une stratégie offrant une protection ciblée de la population tout en permettant la reprise de la vie économique et sociale.

Responsabilité individuelle, protection des frontières et obligation de porter des masques de protection lorsque des personnes entrent en contact

Concrètement, l’UDC réclame pour la période suivant le 19 avril 2020 l’application des mesures suivantes pour protéger en particulier les groupes vulnérables de la population:

– les groupes particulièrement menacés de la population doivent se protéger eux-mêmes contre la contagion et donc s’isoler aussi largement que possible. L’Etat doit veiller à l’application de cette mesure;

– la protection renforcée des frontières doit être maintenue: tout immigrant ou arrivant en provenance d’une région à risque et toute personne ne pouvant prouver sans aucun doute possible l’absence du coronavirus doivent être refusés;

– obligation générale de porter un masque de protection à chaque fois que des personnes entrer en contact. Il faut en premier lieu équiper le personnel médical, puis toute la population de masques de protection. Ces derniers doivent être acquis de manière centralisée par la Confédération;

– les prescriptions actuelles concernant la distance à respecter et les mesures d’hygiène doivent être maintenues.

– Les patients à risque testés positifs au Covid-19 doivent être strictement placés en quarantaine.

La population non menacée doit être autorisée à reprendre le travail

Pour rétablir le bon fonctionnement de l’économie et de la société, l’UDC réclame les mesures suivantes:

– l’interdiction de travailler doit être levée dans les cas où le télétravail n’est pas possible;

– permettre l’ouverture des commerces et des restaurants en maintenant toutefois les mesures de protection et d’hygiène;

– la fermeture des écoles doit être levée dans la mesure du possible, en fonction du risque, de manière échelonnée et en respectant les mesures d’hygiène;

– l’interdiction des rassemblements doit être assouplie en maintenant toutefois les mesures d’hygiène et de protection.

Les lacunes apparues dans l’approvisionnement de crise doivent être immédiatement comblées. Cette exigence vaut en particulier pour l’acquisition de masques de protection, de tests et d’appareils respiratoires. Cette exigence doit être satisfaite en première priorité.

L’UDC propose aux autres partis de droite et aux associations de débattre ensemble cette stratégie économique et sanitaire pour la période suivant le 19 avril et d’adopter les mesures qui s’imposent.

Document de stratégie (PDF)

Articles
Exposé
partager l’article
03.04.2020
L’épidémie de Coronavirus et ses conséquences n’étaient initialement pas bien connues. Il est aujourd’hui clair que le... lire plus
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
22.05.2020
Le nombre de personnes entrées illégalement en Suisse a fortement baissé grâce à l'intensification des contrôles aux... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
18.05.2020
La Commission de politique de sécurité du Conseil national (CPS-CN) examine aujourd'hui un projet de loi autorisant... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
15.05.2020
Il est urgent de réviser le code de procédure pénale suisse. La loi actuelle protège les délinquants... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Armée

La sécurité de la population.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord