Participer
Communiqué de presse

L’UDC s’oppose à la révision bureaucratique du droit des sociétés anonymes

Le Conseil national a examiné hier et aujourd’hui la révision du droit des sociétés anonymes et il a fini par approuver ce projet par 101 voix contre 94 et 2 abstentions. Cette réforme impose à l’économie de nombreuses nouvelles prescriptions qui vont jusqu’à l’introduction de quotas féminins dans les sociétés cotées en bourse. Qui plus est, la Grande Chambre a approuvé dans le cadre de cette révision le contreprojet nuisible à ladite initiative populaire sur la responsabilité des entreprises. Pour toutes ces raisons, le groupe UDC s’est clairement opposé au vote d’ensemble à cette réforme bureaucratique. Malheureusement, il était une fois de plus seule à rejeter cette mainmise de l’Etat sur l’économie. La prétendue majorité de droite du Parlement a raté une occasion d’enterrer un projet qui n’est certainement pas de droite.

Du point de vue de l’UDC, les quotas féminins introduits sournoisement dans cette réforme doivent être rejetés. Il s’agit là, ni plus ni moins, d’une nouvelle mise sous tutelle de l’économie par l’Etat. Les entreprises doivent avoir le droit de choisir en toute indépendance leurs collaboratrices et collaborateurs. Il n’est pas acceptable que l’Etat puisse contraindre les entreprises cotées en bourse d’occuper 20 à 30% de leurs postes de directeurs et de membres du conseil d’administration par des femmes.

La concurrence à laquelle est exposée l’économie suisse ne supporte pas non plus des prescriptions nouvelles et plus sévères en comparaison internationale concernant ladite « transparence ». Ainsi, certaines entreprises suisses devront à l’avenir faire un rapport visible pour la concurrence sur leurs secrets d’affaires concernant leurs rapports avec des autorités publiques.

Par 121 voix contre 73 le Conseil national a en outre approuvé l’établissement d’un lien entre le nuisible contreprojet à ladite initiative sur la responsabilité des entreprises et la révision du droit des sociétés anonymes. Cette révision impose aux entreprises suisses une responsabilité civile mondiale pour de prétendues violations des droits de l’homme et de prescriptions sur la protection de l’environnement. De surcroît, elle inverse le fardeau de la preuve au détriment des entreprises. Cette règlementation nuit massivement à l’attractivité de l’économie suisse et dépasse largement le niveau de la régulation internationale en la matière.

Une fois de plus, la gauche a réussi à faire passer des règlementations nuisibles à l’économie avec la complicité efficace et unanime du PDC et de parties du PLR. La révision du droit des sociétés anonymes impose de lourdes charges financières et administratives aux entreprises. Comme de coutume, l’UDC s’est battue seule pour la qualité suisse et pour des conditions-cadres compétitives qui, seules, garantissent durablement l’emploi en Suisse. Elle s’est donc opposée à l’unanimité à cette révision du droit des sociétés anonymes.

plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
12.11.2019
Durant la session d'hiver à venir, le Parlement fédéral examinera le projet dudit milliard pour la cohésion... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
06.11.2019
La décision du Conseil fédéral de maintenir à 1% le taux d'intérêt minimal dans la prévoyance professionnelle... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
01.11.2019
Réuni aujourd'hui à Glattfelden (ZH), le comité de l'UDC Suisse a décidé de soutenir un éventuel référendum... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Agriculture

Pour une production indigène.

Armée

La sécurité de la population.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord