Participer
Communiqué de presse

L’UDC s’oppose à un nouveau ramollissement de la politique d’asile

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a annoncé aujourd’hui que la Suisse accueillerait un contingent de 35 réfugiés d’Irak et du Proche-Orient. Compte tenu de l’afflux toujours important de…

La conseillère fédérale Simonetta Sommaruga a annoncé aujourd’hui que la Suisse accueillerait un contingent de 35 réfugiés d’Irak et du Proche-Orient. Compte tenu de l’afflux toujours important de requérants d’asile en Suisse, l’UDC s’oppose avec détermination à cette décision. Le Conseil fédéral doit d’abord résoudre les problèmes lancinants qui affectent toujours le secteur de l’asile. Il faut enfin ramener nettement en dessous de 10 000 le nombre annuel de demandes d’asile. Pour atteindre cet objectif, les procédures doivent être accélérées et l’exécution de la législation doit être optimisée.

Le conseiller fédéral Christoph Blocher a fait la preuve durant sa période de fonction qu’une politique rigoureuse permettait de réduire sensiblement le nombre de demandes d’asile. L’an passé ce nombre a de nouveau fortement augmenté pour atteindre 15 567, soit environ 50% de plus qu’en 2007. La proportion de requérants par habitant est ainsi beaucoup plus élevée en Suisse que dans la majorité des pays UE. Et cela bien que le Conseil fédéral et le Parlement aient promis au peuple que l’accord Schengen/Dublin ferait baisser ce chiffre. C’est le contraire qui est vrai. La Suisse attire les réfugiés en masse, car ceux-ci savent qu’ils peuvent forcer un séjour de longue durée, même si leur demande est infondée.

Pour l’UDC, il est hors de question que la Suisse accueille des contingents de réfugiés en plus du grand nombre de requérants qui continuent d’affluer dans notre pays. Il faut que le Conseil fédéral s’attaque enfin aux vrais problèmes que connaît le secteur de l’asile. Les procédures doivent être accélérées et les lois existantes enfin appliquées. Et la révision de la loi sur l’asile, que les partis du centre continuent de bloquer au Conseil des Etats, doit à nouveau avancer.

Par son annonce d’aujourd’hui, la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga prouve surtout qu’elle n’a pas volonté d’admettre et de régler les problèmes que connaît le domaine de l’asile.

partager l’article
Thèmes
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
28.04.2020
La Suisse affronte une crise économique d'une ampleur historique. Le nombre de chômeurs a massivement augmenté durant... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
31.01.2020
En publiant aujourd'hui sa statistique de l'asile, la Confédération cherche comme de coutume à minimiser les conséquences... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
08.01.2020
L'UDC est révoltée par la décision du Tribunal administratif fédéral d'interdire le renvoi en Italie de familles... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Agriculture

Pour une production indigène.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord