Participer
Communiqué de presse

L’UDC s’oppose aux manipulations antidémoquratiques concernant la libre circulation des personnes

L’UDC condamne sévèrement la fusion des deux projets de libre circulation des personnes, un procédé qui place le peuple sous tutelle. Ces combines de bas étage forcent l’UDC de lancer le référendum…

(UDC) L’UDC condamne sévèrement la fusion des deux projets de libre circulation des personnes, un procédé qui place le peuple sous tutelle. Ces combines de bas étage forcent l’UDC de lancer le référendum contre l’ensemble du projet. Par ailleurs l’UDC demande le report de l’extension de la libre circulation des personnes à la Roumanie et à la Bulgarie jusqu’à ce que l’UE fasse une déclaration écrite, irrévocable et contraignante concernant la souveraineté fiscale de la Suisse.

Les décisions à venir concernant la poursuite et l’extension de la libre circulation des personnes avec les pays membres de l’UE revêtent une grande importance. Le Conseil fédéral a, pour de bonnes raisons, soumis deux arrêtés fédéraux distincts au Parlement, soit un sur la poursuite de l’accord actuel et un autre sur l’extension de la libre circulation à la Roumanie et à la Bulgarie.

Il s’agit là de deux aspects fondamentalement différents de la libre circulation des personnes et qui doivent donc être considérés séparément. L’UDC s’oppose à ce que les deux projets soient fusionnés comme le suggère la Commission de politique extérieure du Conseil des Etats (CPE-CE) en cédant aux pressions de la gauche. Le procédé voulu par la CPE-CE est purement tactique et viole un principe de l’Etat de droit, à savoir celui de l’unité de la matière. Il s’agit en réalité d’une manipulation antidémocratique qui se moque des citoyens et qui les place sous tutelle parce que les citoyens n’ont plus la possibilité de se prononcer de manière différenciée sur les deux projets. Cette combine de bas étage force l’UDC de combattre un éventuel paquet global de libre circulation des personnes et de lancer un référendum contre le tout. Si les deux projets sont séparés, l’UDC se contentera de s’opposer à l’extension de la libre circulation à la Roumanie et à la Bulgarie et soutiendra en majorité la poursuite de la libre circulation des personnes avec les pays actuels.

L’UDC se bat contre l’acceptation sans condition de l’extension de cet accord à la Roumanie et à la Bulgarie. Ce projet repose en effet sur une exigence de l’UE et intéresse avant tout Bruxelles. La Suisse ne tirant guère d’utilité directe de cet accord, elle doit y lier la reconnaissance écrite, contraignante et irrévocable de sa souveraineté fiscale par l’UE.

Enfin, l’UDC rejette les mesures d’accompagnement que la CPE-CE demande dans le domaine de la formation et du perfectionnement.

Zurich, 19 avril 2008

partager l’article
Thèmes
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
16.08.2019
La Commission des institutions politiques du Conseil national (CIP-CN) refuse de contrôler l'immigration et veut maintenir le... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
13.08.2019
Le complot des valets de l'UE a franchi une nouvelle étape: le PLR, le PDC et le... lire plus
éditorial
partager l’article
29.07.2019, de Andreas Glarner
La gauche, les Verts et tous les autres bienpensants se lancent une fois de plus dans une... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord