Participer
Communiqué de presse

L’UDC s’oppose avec détermination au paiement d’une prime d’entrée au marché UE

A la suite de la rupture des négociations sur l’accord-cadre, le Conseil fédéral cherche à amadouer Bruxelles en transformant la contribution facultative de la Suisse à la cohésion de l’UE en une prime obligatoire pour accéder au marché UE. L’UDC s’oppose avec détermination à ce procédé. Aucun pays au monde ne paie une telle prime. En créant ce précédent, la Suisse serait très rapidement confrontée à des exigences semblables d’autres pays.

Après l’échec définitif de l’accord-cadre, le Conseil fédéral cherche manifestement à apaiser l’UE en transformant ledit milliard pour la cohésion, une contribution jusqu’ici facultative, en une prime régulière et obligatoire d’accès au marché. Ce procédé est inacceptable aux yeux de l’UDC: d’une part, aucun pays au monde ne paie un prime pour accéder à un marché, d’autre part, des paiements obligatoires de ce type pourraient rapidement faire école et inciter d’autres pays à réclamer également des primes pour que la Suisse puisse y exporter ses produits. Qui plus est, l’industrie d’exportation de la Suisse n’a absolument pas besoin d’une telle intervention: l’étranger achète des produits suisses en raison de leur qualité exceptionnelle et non pas parce que la Suisse paie pour cela. Il faut enfin rappeler que l’UE exporte plus de biens en Suisse que cette dernière dans l’UE. La Suisse serait donc également en droit de réclamer à Bruxelles une prime d’accès à son marché.

En ce qui concerne les mesures chicanières prises régulièrement par l’UE contre la Suisse, le Conseil fédéral affirme qu’il veillera à ce que Bruxelles ne discrimine pas notre pays. Ce ne sont là que de vaines promesses aussi longtemps que le gouvernement suisse n’exige pas fermement de l’UE des relations entre partenaires égaux en droit et le respect de la démocratie directe et de l’indépendance de la Suisse. L’UDC exige que le Conseil fédéral prépare des mesures de rétorsion de même ampleur au cas où l’UE ne respecterait pas entièrement les engagements qu’elle a pris dans les accords bilatéraux et désavantagerait la Suisse.

partager l’article
plus sur le thème
Journal du parti
partager l’article
23.06.2022, de Marco Chiesa
La classe moyenne et les entreprises souffrent de la hausse conséquente des prix des carburants. L’UDC s’engage... lire plus
Journal du parti
partager l’article
23.06.2022, de Manuel Strupler
Une Suisse à 10 millions d’habitants ? Cela sera bientôt une réalité, avec des conséquences désastreuses pour... lire plus
Journal du parti
partager l’article
23.06.2022, de Christian Imark
Il y a quelques années encore, la Suisse était considérée comme une référence en matière de politique... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel.031 300 58 58 – fax031 300 58 59 – E-Mail:info@udc.ch – IBAN:CH83 0023 5235 8557 0001 Y

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord