Participer
Communiqué de presse

L’UDC veut intervenir contre les droits de douane de pénalisation décrétés par l’UE

L’UE ayant décidé cette semaine de frapper de lourds droits de douane les réexportations en provenance de Suisse, l’UDC demande au Conseil fédéral de réagir avec toute la clarté et toute la vigueur…

(UDC) L’UE ayant décidé cette semaine de frapper de lourds droits de douane les réexportations en provenance de Suisse, l’UDC demande au Conseil fédéral de réagir avec toute la clarté et toute la vigueur nécessaires. Compte tenu de cette nouvelle situation, il est exclu de signer un quelconque accord bilatéral. Il est temps que le parlement mène un débat de fond sur les relations de la Suisse avec l’UE.

Le groupe parlementaire UDC a décidé aujourd’hui à l’unanimité et sans abstention de déposer une interpellation urgente concernant les droits de douane de pénalisation que l’UE a annoncés cette semaine à l’égard de la Suisse. Ces droits seraient prélevés dès le 1er mars déjà – donc dans une dizaine jours – sur les biens importés de l’UE et réexportés sans avoir été traités.

Ces nouveaux droits de douane constituent une charge financière importante pour l’industrie d’exportation suisse. De nombreuses entreprises sont durement touchées. Il est évident qu’il y a un rapport entre cette décision de l’UE et les négociations bilatérales actuellement en cours. Dans le cadre de ces discussions, la Suisse a accepté de répondre largement aux attentes de l’UE en matière d’imposition du revenu de l’épargne en lui versant chaque année des centaines de millions au titre de l’impôt anticipée alors que, de son côté, l’UE n’accepte aucune demande de la Suisse. Faute d’une réaction rapide et rigoureuse de la Suisse, notre pays ne recevra rien en contrepartie de son engagement. Bien au contraire, il sera pénalisé. Pour l’UDC, il est clair que cette nouvelle pression de l’UE est la conséquence logique de l’attitude soumise que la Suisse a adoptée en réponse au diktat allemand en matière de trafic aérien.

Dans son interpellation urgente, l’UDC formulera des réactions possibles face au comportement de l’UE qui est en contradiction évidente avec les accords de libre échange. D’une part, il s’agira de se demander si la Suisse ne doit pas déposer plainte auprès de l’OMC et prendre des mesures de rétorsion; d’autre part, le Conseil fédéral doit aujourd’hui se demander sérieusement s’il est raisonnable de poursuivre les négociations bilatérales II dans ces conditions, voire de signer éventuellement un accord. L’UDC est au contraire persuadée que l’accord sur l’imposition du revenu de l’épargne ne doit être signé en aucun cas – ni indépendamment, ni dans la globalité des accords bilatéraux II. Il est temps que le Conseil fédéral pratique une politique extérieure forte et qu’il défende les intérêts de notre pays et de son économie.£

Huttwil, le 21 février 2004

plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
30.06.2020
L'UDC salue l'ouverture, par son conseiller fédéral Ueli Maurer, de négociations avec la Grande-Bretagne en vue de... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
07.04.2020
Le groupe parlementaire UDC constate que les mesures prises pour protéger la population contre le coronavirus ont... lire plus
Journal du parti
partager l’article
30.03.2020, de Thomas Aeschi
L'immigration dictée par l'UE causera des dommages irréparables à notre ordre politique et détruira la Suisse telle... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

Armée

La sécurité de la population.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord