Participer
Communiqué de presse

Merci d’agir dans l’intérÊt de la Suisse, Madame la Présidente!

L’UDC est inquiète concernant le voyage que la présidente de la Confédération, Micheline Calmy-Rey, entreprend demain à Bruxelles. Le mandat pour les entretiens avec M. Barroso, président de la…

L’UDC est inquiète concernant le voyage que la présidente de la Confédération, Micheline Calmy-Rey, entreprend demain à Bruxelles. Le mandat pour les entretiens avec M. Barroso, président de la commission, est en effet très vague. A la suite de ses discussions du 26 janvier 2011 sur la politique européenne, le Conseil fédéral a fait des déclarations diverses, parfois même contradictoires sur la suite des événements. Il était question « d’accords bilatéraux III », voire de « négociations globales et coordonnées » ou encore de la « recherche de solutions aux questions institutionnelles en suspens ». Pour l’UDC, une intégration institutionnelle de la Suisse dans l’UE est hors de question. Elle n’accepte ni la reprise automatique du droit UE par la Suisse, ni une autorité chargée de surveiller l’application et l’interprétation des accords bilatéraux. On ne voit pas non plus à l’heure actuelle quels nouveaux accords bilatéraux pourraient être d’un intérêt vital pour la Suisse ou quels dossiers ne pourraient pas être simplement revus dans le but d’équilibrer les intérêts entre la Suisse et l’UE.

L’UDC invite la présidente de la Confédération, Micheline Calmy-Rey, à se rappeler avant tout les intérêts de la Suisse lors des entretiens qu’elle aura demain avec des hauts fonctionnaires UE. Si l’UE refuse de conclure des accords bilatéraux dans les domaines qui font actuellement l’objet de négociations, il faut l’accepter. En aucun cas la Suisse ne doit se montrer complaisante ou accepter l’établissement de liens, par exemple dans le domaine fiscal ou concernant une intégration institutionnelle supplémentaire. Ce serait affaiblir d’emblée sa position dans les négociations. En raison de la communication confuse et même chaotique du Conseil fédéral concernant le mandat de Micheline Calmy-Rey, l’UDC a de bonnes rasions de craindre que la pression en faveur d’une intégration encore plus intense de la Suisse dans l’UE ne parte une fois de plus non pas de Bruxelles, mais de la Suisse, donc du Conseil fédéral et de l’administration. L’UDC suivra attentivement les prochaines étapes franchies par le Conseil fédéral et continuera de se battre pour une Suisse indépendante, forte et sûre d’elle.

plus sur le thème
Exposé
partager l’article
18.01.2019, de Christoph Blocher
Discours de l'Albisgüetli du 18 janvier 2019 à l'occasion de la 31e assemblée de l'Albisgüetli de l'UDC... lire plus
Journal du parti
partager l’article
16.01.2019, de Albert Rösti
L’UDC symbolise la liberté et la sécurité. A notre époque marquée par des migrations de populations entières... lire plus
Journal du parti
partager l’article
16.01.2019, de Roger Köppel
Le mensonge le plus éhonté proféré par des cercles intéressés à diffuser des fausses rumeurs sur la... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Défense nationale

Pour la sécurité du pays et de ses habitants

Politique des étrangers

Limiter l’immigration

Politique financière

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat

Politique du sport

Bon pour le corps et l’esprit

Politique de la santé

Qualité grâce à la concurrence

Politique de l'énergie

Pour un approvisionnement énergétique sûr et avantageux

Politique de la sécurité

Punir les criminels au lieu de les chouchouter

Politique agricole

Pour une production indigène

Politique de la culture

La culture est l’affaire de la culture

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Recommander cette page par E-Mail


Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord