Participer
Communiqué de presse

« Merci » – Madame Leuthard!

La ministre de l’économie fait un "cadeau d’adieu" au goût très amer aux paysans suisses pour lesquels elle a toujours singulièrement manqué de sympathie. Le Conseil fédéral a en effet décidé hier…

La ministre de l’économie fait un « cadeau d’adieu » au goût très amer aux paysans suisses pour lesquels elle a toujours singulièrement manqué de sympathie. Le Conseil fédéral a en effet décidé hier de réduire de 3 centimes par kilo le supplément pour le lait transformé en fromage à partir du 1er janvier 2011. Une nouvelle gifle pour les paysans suisses. Les modifications apportées à Suisse-Bilan, que l’agriculture devra appliquer l’an prochain, auront un effet semblable.

Ignorant le processus budgétaire ordinaire, le Conseil fédéral décide de sa propre autorité de priver l’économie laitière et fromagère suisse d’un soutien dont elle aurait plus que jamais besoin. Conséquence de la cherté du franc suisse et des pressions exercées par les importations de fromage bon marché, le supplément pour le lait transformé en fromage est essentiel pour la survie des exploitations laitières et des entreprises de transformation du lait. En ramenant ce supplément de 15 à 12 centimes par kilo, le Conseil fédéral nuit à une des principales chaînes de création de valeurs de l’agriculture suisse.

Les données du bilan des matières nutritives de Suisse-Bilan seront également modi-fiées en 2011. Justifiée par des arguments pseudo-écologiques, cette modification a des conséquences radicales pour l’agriculture. Une réduction de l’apport en fumures minérales entraîne en effet une baisse du rendement des cultures, donc une baisse du revenu. Cette mesure accélérera encore une fois la disparition des exploitations agricoles et affectera la souveraineté alimentaire de la Suisse. L’élevage et la garde de bétail sont également touchés.

La manière dont le Conseil fédéral traite l’agriculture paraît grotesque et cynique à la lumière du rapport 2010 sur l’agriculture paru il y a deux jours. On y a appris que depuis le changement de millénaire quelque 10 000 exploitations agricoles ont dû abandonner. Le revenu agricole des exploitations a baissé l’an passé de 6% en moyenne pour tomber à 60 000 francs. Il serait grand temps que la Confédération adopte une politique agricole durable qui donne une base solide à l’agriculture suisse. Peut-être y parviendra-t-on avec la nouvelle direction du département.

Berne, 28 octobre 2010

partager l’article
Thèmes
plus sur le thème
éditorial
partager l’article
21.06.2019, de Marcel Dettling
Le Conseil national a rejeté les initiatives sur l'eau potable et pour l'interdiction des pesticides. A juste... lire plus
Consultation
partager l’article
21.06.2019
Du point de vue de l'UDC, la révision prévue de l'ordonnance ne peut pas être approuvée. Les... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
11.06.2019
L'UDC salue certes la décision du Conseil fédéral de ne pas signer l'actuel projet d'accord-cadre institutionnel avec... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Agriculture

Pour une production indigène.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord