Participer
Communiqué de presse

Moins de cadeaux financiers à l’étranger – plus de moyens pour aider la population suisse

De plus en plus d’argent public – donc de l’argent durement gagné par les Suissesses et les Suisses – est dépensé à l’étranger alors que la crise économique impacte durement la population suisse. L’argent des contribuables doit d’abord être engagé ici, en Suisse, pour venir en aide à celles et ceux qui souffrent de la crise. L’UDC appelle donc à une réorientation de la coopération internationale.

La Suisse donne des milliards à l’étranger. Pendant la crise Covid-19, la majorité de centre-gauche au Parlement a même augmenté les dépenses de l’aide au développement. À partir de 2021, un montant annuel record de 2’800 millions de francs suisses sera injecté dans ladite  Coopération internationale (CI) alors que les problèmes dans notre pays sont importants. Le fait est que ce montant augmente continuellement à cause d’un mécanisme astucieux que l’on pourrait nommer « taxe ONU ». Cette taxe lie le montant des dépenses dédié à l’aide au développement au total des revenus de la population suisse.  Comme ce revenu total augmente avec les performances économiques, les contribuables suisses dépensent de plus en plus d’argent pour l’aide au développement à l’étranger.

Les mesures prises par la Confédération pour lutter contre la pandémie de coronavirus ont coûté jusqu’à présent au moins 38 milliards de francs aux contribuables suisses. Des branches économiques entières ont dû fermer leurs portes, et des milliers de salariés et d’indépendants se retrouvent ruinés. À la fin du mois de mars, 157’968 personnes étaient inscrites au chômage. Par rapport au même mois de l’année dernière, cela représente une augmentation de 22’344 personnes ou un total de +16,5%. En janvier, 399’667 personnes et 47’460 entreprises ont été touchées par le chômage partiel. La comparaison avec le même mois de l’année dernière montre clairement l’ampleur de la situation : En janvier 2020, seules 3’717 personnes dans 178 entreprises étaient en chômage partiel. Cela correspond à une augmentation supérieure à un facteur 100.

Malgré les milliards versés à l’étranger, le flux d’immigrés économiques ne s’arrête pas

Dans le même temps, la pression augmente sur notre système de protection sociale car, malgré les milliards versés à l’étranger pour l’aide au développement, des dizaines de milliers de personnes immigrent en Europe et en Suisse pour bénéficier de notre générosité sociale. Le pacte de l’ONU sur les migrations renforce encore plus cette situation, car il introduit de fait une libre circulation quasi mondiale des personnes pour les immigrés économiques. C’est pourquoi l’UDC combat ce pacte migratoire, qui est dangereux pour notre pays, et demande une réorientation de la coopération internationale. Lisez notre position et nos revendications ici.

L’UDC a remporté ses premiers succès dans la lutte contre ce pacte migratoire : grâce à notre mise sous pression, la commission du Conseil des Etats a décidé hier de suspendre le pacte. « Mais cela ne signifie pas que le danger est écarté », rappelle Yves Nidegger, conseiller national genevois, dans l’émission « UDC proche de vous ». « La majorité de centre-gauche du Conseil fédéral et du Parlement aimerait signer le pacte immédiatement. C’est pourquoi nous devons continuer à nous battre. »

Regardez l’intégralité de l’émission ici.

partager l’article
plus sur le thème
Consultation
partager l’article
29.04.2021
L’UDC Suisse est favorable à la cohésion confédérale et aux échanges et interactions entre les locuteurs des... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
28.04.2021
L'intervention souveraine du président de la Confédération Guy Parmelin à Bruxelles ne doit pas faire oublier que... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Armée

La sécurité de la population.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord