Participer
Communiqué de presse

Ne pas entrer en matiÈre sur les exigences de l’UE

L’UE refuse d’entrer en matière sur l’offre du Conseil fédéral dans le domaine institutionnel. Annoncée par une publication du Conseil de l’UE, cette décision n’est guère surprenante. Bruxelles…

L’UE refuse d’entrer en matière sur l’offre du Conseil fédéral dans le domaine institutionnel. Annoncée par une publication du Conseil de l’UE, cette décision n’est guère surprenante. Bruxelles veut une reprise automatique du droit UE par la Suisse dans les domaines régis par les accords actuels et futurs. Elle n’accepte aucune juridiction nationale à ce niveau, mais exige un mécanisme institutionnel du type de l’EEE. Pour faire bonne mesure, l’UE attend de nouveaux paiements de cohésion de la Suisse. Les exigences de l’UE visent une large intégration institutionnelle de la Suisse et, partant, une perte massive de souveraineté pour notre pays. Ces revendications sont inacceptables. La Suisse n’a pas besoin d’un nouvel accord avec l’UE. L’UDC invite donc le Conseil fédéral à garder son calme et à ne pas répondre aux demandes de l’UE.

Entrer en matière sur ces exigences de l’UE signifierait accepter un traité colonial de type EEE et céder au chantage. C’est hors de question pour l’UDC. Les propositions que le Conseil fédéral a adressées l’été dernier à Bruxelles au niveau institutionnel allaient déjà beaucoup trop loin. Il n’y a actuellement aucune nécessité pour la Suisse de conclure de nouveaux accords avec l’UE. En fait, les accords existants crée déjà suffisamment de problèmes (par ex., la libre circulation des personnes, Schengen, etc.) dont le Conseil fédéral devrait enfin discuter avec l’UE. Il ne faut en aucun cas que le Conseil fédéral fasse de nouvelles concessions à Bruxelles. Si à l’avenir de nouvelles questions devraient être réglées dans l’intérêt des deux parties (par exemple, concernant l’électricité), on pourra agir par un accord bilatéral comme c’était le cas jusqu’ici. Il est aussi exclu pour l’UDC que la Suisse participe une nouvelle fois au fonds de cohésion de l’UE. Rien ne justifie un tel effort financier de la Suisse.

partager l’article
plus sur le thème
Consultation
partager l’article
04.07.2019
L'UDC soutient ce projet de loi à la condition qu'il soit définitivement exclu que la Confédération participe... lire plus
Consultation
partager l’article
04.07.2019
L'UDC n'est pas d'accord avec le projet d'ordonnance mis en consultation. Celui-ci contient des points qui ont... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
03.07.2019
Le Conseil fédéral a présenté aujourd'hui ses propositions pour la réforme de l'AVS. L'UDC salue l'adaptation de... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord