Participer
Communiqué de presse

Ne pas mettre inutilement en péril des vies humaines

Il y a la guerre à l’Hindou-Kouch. Des officiers suisses se trouvent sur le champ de bataille. En quelques jours, des soldats allemands et finlandais ont été tués. Le tour des soldats suisses peut…

(UDC) Il y a la guerre à l’Hindou-Kouch. Des officiers suisses se trouvent sur le champ de bataille. En quelques jours, des soldats allemands et finlandais ont été tués. Le tour des soldats suisses peut venir n’importe quand. Qui en assumera la responsabilité? L’UDC demande le rappel immédiat des militaires suisses.

Deux Suisses sont actuellement engagés comme organes de reconnaissance sur le terrain dans une équipe de reconstruction de l’armée fédérale allemande. Or, ce que l’on appelle en termes lénifiants « reconstruction » ou « Endurance Freedom » est en réalité la guerre: entre le 27 avril et le 3 mai 2007, les forces d’intervention ont effectué au total 294 attaques aériennes (ISS, bombardements américains en Afghanistan, 17 mai 2007).

La résistance croissante que rencontrent les forces d’intervention montre combien cette action est controversée et même inutile. Des attaques ont lieu également dans le nord du pays où sont stationnés les officiers suisses. Le 19 mai, trois soldats allemands ont été tués et cinq autres blessés; le 23 mai un officier finlandais a été tué et deux Norvégiens ont été blessés.

La poursuite de la participation suisse à l’International Security Assistance Force (ISAF) est donc contraire à la politique de neutralité de la Suisse et aussi à l’interdiction légale faite à la Suisse de participer à des combats visant à imposer la paix. D’une manière générale, la question de conscience suivante se pose: qui assumerait la responsabilité morale si des Suisses étaient tués dans le lointain Afghanistan?

La mort de soldats suisses en Afghanistan ne pourrait être justifiée d’aucune manière. Le Conseil fédéral est donc invité à rappeler ces officiers et à mettre fin à la participation de la Suisse à l’action ISAF de l’OTAN. L’UDC déposera une intervention parlementaire dans ce sens durant la prochaine session d’été.

Berne, 23 mai 2007

plus sur le thème
Journal du parti
partager l’article
08.10.2019
Le Conseil national a débattu de l’initiative populaire «Pour une immigration modérée» lors de la session d’automne.... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
26.09.2019
L'UDC est consternée devant la décision du Conseil des Etats de refuser l'initiative "Oui à l'interdiction de... lire plus
éditorial
partager l’article
25.09.2019, de Albert Rösti
Tous les partis sauf l'UDC ont refusé aujourd'hui au Conseil national que la Suisse gère de manière... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Agriculture

Pour une production indigène.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord

Êtes-vous prêt à vos engager pour une Suisse sûre et libre ?

Participe - garantir le succès des élections

Engage-toi avec nous:

Je donne mon temps pour une Suisse libre et sûre