Participer
Communiqué de presse

Ne pas ramollir les règles de naturalisation

Le groupe parlementaire UDC s’est réuni aujourd’hui au Musée des transports de Lucerne pour préparer la session d’hiver des Chambres fédérales. Il demande au Parlement de suivre une ligne rigoureuse dans la procédure d’élimination des divergences concernant la loi sur la nationalité. C’est à l’unanimité que les parlementaires UDC rejettent l’initiative sur le salaire minimum que le Conseil national examinera durant la prochaine session.

Le groupe parlementaire UDC s’est réuni aujourd’hui au Musée des transports de Lucerne pour préparer la session d’hiver des Chambres fédérales. Il demande au Parlement de suivre une ligne rigoureuse dans la procédure d’élimination des divergences concernant la loi sur la nationalité. C’est à l’unanimité que les parlementaires UDC rejettent l’initiative sur le salaire minimum que le Conseil national examinera durant la prochaine session.

Dans la procédure de divergence concernant la révision partielle de la loi sur la nationalité, le groupe UDC soutient avec détermination la ligne plus rigoureuse adoptée par le Conseil national. Il est notamment inacceptable à ses yeux de ramener la durée nécessaire du séjour en vue d’une naturalisation de 12 ans aujourd’hui à 8 ans comme le proposent le Conseil des Etats et le Conseil fédéral. Même l’abaissement de ce délai à 10 ans selon les vœux du National ne serait acceptable pour l’UDC qu’aux conditions suivantes: cesser de compter double les années passées en Suisse par les jeunes étrangers, ne plus prendre en compte la durée de séjour avec une admission provisoire et clarifier les critères d’intégration.

Le projet de salaire minimum fixé par la loi est une nouvelle attaque contre le marché du travail suisse, qui est performant parce que souple, et contre le partenariat social qui a fait ses preuves. Cette intervention de l’Etat conduirait à la suppression d’emplois faiblement rémunérés et aurait des conséquences désastreuses pour des personnes peu qualifiées ou restreintes dans leurs performances professionnelles. Les finances publiques en seraient également affectées, car des personnes supplémentaires seraient poussées vers le chômage et dans la dépendance de l’assistance sociale. Les conséquences des recettes socialistes du genre salaire minimum sont illustrées par le chômage effrayant qui frappe divers pays européens appliquant ces idées.

plus sur le thème
Journal du parti
partager l’article
01.09.2022, de Jean-Luc Addor
Pénurie en tous genres, énergétique bien sûr mais encore alimentaire, sans parler de tous les bouleversements intervenus... lire plus
éditorial
partager l’article
19.08.2022, de Michaël Buffat
Aujourd’hui, une entreprise qui emprunte de l’argent en Suisse en émettant des obligations doit payer un impôt... lire plus
éditorial
partager l’article
06.07.2022, de Andreas Glarner
Tabou passé sous silence par les médias, une autre grave conséquence de l’immigration de masse se révèle :... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Armée

La sécurité de la population.

Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel.031 300 58 58 – fax031 300 58 59 – E-Mail:info@udc.ch – IBAN:CH83 0023 5235 8557 0001 Y

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord