Participer
Communiqué de presse

Non à l’envoi de soldats suisses au Soudan

L’UDC s’oppose au projet d’envoyer des soldats suisses supplémentaires à l’étranger. Ces engagements militaires à l’étranger d’un petit Etat comme la Suisse posent de graves problèmes de neutralité…

(UDC) L’UDC s’oppose au projet d’envoyer des soldats suisses supplémentaires à l’étranger. Ces engagements militaires à l’étranger d’un petit Etat comme la Suisse posent de graves problèmes de neutralité. En outre, aussi longtemps que les étapes de développement 08-11 de l’armée et leur financement ne sont pas réglés, il ne peut être question de dévier une partie du crédit militaire en faveur d’onéreuses aventures militaires à l’étranger. La place de notre armée est avant tout en Suisse. C’est ici que l’armée a la tâche importante de se préparer à une menace terroriste croissante découlant notamment de tensions culturelles et religieuses. La sécurité de la Suisse ne se joue pas au Soudan du Sud, mais ici même.

Nombre d’Etats européens réduisent actuellement leurs contingents militaires à l’étranger (par exemple, l’Italie, l’Espagne, les pays scandinaves, etc.). La Suisse, en revanche, songe à augmenter son engagement de 270 à 500 personnes. Il y a eu moins deux bonnes raisons de refuser ce projet: d’une part, les analyses de la menace pesant actuellement sur la Suisse (cf. par ex. rapport sur la sécurité intérieure), d’autre part, la baisse des ressources financières du département fédéral de la défense. Au lieu de se concentrer sur les nombreuses questions que suscitent les étapes de développement 08-11 et de chercher des solutions, le DDPS ouvre de nouveaux chantiers.

L’UDC s’oppose à l’intention du Conseil fédéral d’envoyer des soldats supplémentaires en Afrique. Il va de soi que le refus de l’UDC ne concerne pas les engagements humanitaires, mais les ainsi nommés « opérations de maintien de la paix ». Le coût et l’utilité réelle de ces « opérations de maintien de la paix » de l’armée suisse sont totalement inconnus.

La menace pesant sur la Suisse a évolué. Aujourd’hui, la priorité doit être mise sur la sécurité intérieure. La place croissante donnée aux engagements étrangers est difficilement compréhensible dans ces conditions. On ne voit absolument pas les intérêts que la Suisse défend au Kosovo ou éventuellement au Soudan du Sud. Le risque de voir la Suisse devenir partie dans un conflit armé est permanent.

Avant de connaître exactement le coût et l’utilité de tels engagements étrangers il est hors de question d’en autoriser de nouveaux. L’UDC demande l’abandon des engagements militaires suisses à l’étranger et une concentration des moyens financiers et personnels disponibles sur la Suisse où leur utilité est beaucoup plus évidente.

Berne, 6 juillet 2006

plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
21.09.2021
Face à la menace d’une vague d’immigrants venus d’Afghanistan, le groupe parlementaire UDC a demandé un débat... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
17.09.2021
L'UDC salue le fait que le Conseil fédéral renforce enfin les contrôles aux frontières nationales. Les personnes... lire plus
Journal du parti
partager l’article
10.09.2021, de Marco Chiesa
La politique de la Gauche, c'est de prendre l'argent dans la poche des contribuables et de gonfler... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Agriculture

Pour une production indigène.

Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel.031 300 58 58 – fax031 300 58 59 – E-Mail:info@udc.ch – PC:30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord