Participer
Communiqué de presse

Non à une politique des portes ouvertes en matiÈre de migration

Le Fonds national a publié aujourd’hui les résultats du programme de recherche "Migration et relations interculturelles". L’UDC voit ainsi ses craintes confirmées. Dénuée de toute conception, la…

(UDC) Le Fonds national a publié aujourd’hui les résultats du programme de recherche « Migration et relations interculturelles ». L’UDC voit ainsi ses craintes confirmées. Dénuée de toute conception, la politique des étrangers pratiquée par le Conseil fédéral a conduit à une immigration incontrôlée. Il est grand temps d’inverser cette tendance et d’imposer une conception globale rigoureuse aussi bien en politique d’asile qu’en politique des étrangers. Cela fait longtemps que l’UDC a fait des propositions précises à ce sujet.

La Suisse compte aujourd’hui davantage d’immigrants que des pays d’immigration classiques comme les USA, le Canada et l’Australie. Et cela bien que la Suisse connaisse une densité démographique élevée et qu’elle ne dispose pas des ressources permettant l’accueil de toutes ces personnes. De plus, les immigrants proviennent aujourd’hui fréquemment de régions et de cultures très éloignées de la Suisse. Ces conclusions du programme national de recherche sont tout à fait conformes à la réalité.

Les chercheurs arrivent également au constat que la politique doit mieux définir quels immigrants et quel nombre d’immigrants sont souhaitables en Suisse. L’UDC demande depuis fort longtemps que ces définitions soient basées sur des critères économiques. Aujourd’hui, c’est le droit du plus fort et du plus malin qui prévaut en politique des étrangers et en politique d’asile. L’UDC a tenté d’enrayer cette évolution avec son initiative sur l’asile. Elle poursuivra cet effort dans le cadre des prochaines discussions sur les révisions des lois sur l’asile et sur les étrangers.

La proposition principale des chercheurs, à savoir la nécessité de sélectionner plus clairement les immigrants, exige une politique de migration qui applique rigoureusement dans la pratique les principes arrêtés au niveau politique. On en est loin aujourd’hui. Quand on tolère des abus criants en politique d’asile et l’immigration clandestine, on ne peut évidemment pas appliquer une politique de migration ciblée. L’objectif premier de la politique de migration est donc d’imposer les normes légales par une pratique restrictive. Avant de songer à renforcer l’intégration, il faut résoudre les problèmes qui se posent aujourd’hui à ce niveau.

Berne, le 28 janvier 2003

plus sur le thème
éditorial
partager l’article
25.09.2019, de Albert Rösti
Tous les partis sauf l'UDC ont refusé aujourd'hui au Conseil national que la Suisse gère de manière... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
10.09.2019
La Suisse compte actuellement déjà 8,5 millions d'habitants. Durant les 11 ans écoulés, la population de notre... lire plus
Journal du parti
partager l’article
09.09.2019
Depuis l’introduction de la libre circulation des personnes, nous n’avons plus été en mesure de décider par... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord

Êtes-vous prêt à vos engager pour une Suisse sûre et libre ?

Participe - garantir le succès des élections

Engage-toi avec nous:

Je donne mon temps pour une Suisse libre et sûre