Participer
Communiqué de presse

Non au renchérissement de la vignette

Le groupe parlementaire UDC s’est réuni aujourd’hui à Berne pour préparer la session d’été des Chambres fédérales. Examinant la loi sur la redevance pour les routes nationales, les parlementaires…

Le groupe parlementaire UDC s’est réuni aujourd’hui à Berne pour préparer la session d’été des Chambres fédérales. Examinant la loi sur la redevance pour les routes nationales, les parlementaires UDC n’admettent pas que le prix de la vignette autoroutière augmente de deux fois et demie. Aussi longtemps que le trafic routier couvre les coûts qu’il occasionne et que les importants transferts financiers de la route au rail sont maintenus, il est hors de question d’augmenter les taxes et redevances routières.

Le groupe UDC met aussi en garde contre une régulation massive du marché du travail par lesdites « mesures d’accompagnement » concernant la libre circulation des personnes. Des règlementations excessives comme une responsabilité civile solidaire lors de l’engagement d’entreprises sous-traitantes nuisent à la place industrielle suisse et coûtent des emplois. Le groupe UDC combat ces propositions déplacées. Au lieu d’agir contre les symptômes, il serait grand temps de saisir le mal à la racine en prenant des mesures efficaces pour contrôler et limiter l’immigration.

Le groupe UDC ayant refusé à l’unanimité les accords sur un impôt libératoire avec l’Allemagne et le Royaume-Uni lors de sa séance du 2 mai 2012, il a ouvert aujourd’hui un débat sur le projet d’accord avec l’Autriche. Alors que les traités avec l’Allemagne et le Royaume-Uni comportent dans leur forme actuelle des taux d’imposition prohibitifs, exercent un effet confiscatoire sur les héritages, nuisent à la place financière suisse et coûtent en fin de compte de nombreux emplois à la Suisse, l’accord proposé avec l’Autriche constitue une application acceptable du principe de l’impôt libératoire. La majorité du groupe UDC l’approuve donc. Le groupe a toujours relevé que le modèle de l’impôt libératoire offrait une solution valable pour régulariser les éventuelles fortunes non imposées placées auprès des banques suisses sans pour autant violer le secret protégeant les clients des banques. En revanche, l’UDC n’est pas prête à conclure de tels accords à n’importe quel prix. Elle s’oppose donc aux projets de traités avec l’Allemagne et le Royaume-Uni qui vont beaucoup trop loin.

 

plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
21.01.2020
Dans le contexte du pacte de l'ONU pour les migrations, l'UDC exige que le Conseil fédéral soit... lire plus
éditorial
partager l’article
20.01.2020, de Alex Kuprecht
Le Conseil fédéral va jusqu'à instituer une onéreuse assurance sociale, c'est-à-dire lesdites prestations transitoires destinées aux chômeurs... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
13.01.2020
Selon divers comptes rendus de la presse, le président turc Recep Tayyip Erdogan a prononcé lors d'une... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Armée

La sécurité de la population.

Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord