Participer
Communiqué de presse

Nouvelles manoeuvres louches du Conseil fédéral

L’UDC critique énergiquement le procédé adopté par le Conseil fédéral concernant le secret protégeant les clients des banques: tout en prétendant garantir le secret bancaire, le gouvernement fait…

(UDC) L’UDC critique énergiquement le procédé adopté par le Conseil fédéral concernant le secret protégeant les clients des banques: tout en prétendant garantir le secret bancaire, le gouvernement fait des concessions. Il n’est manifestement pas prêt ou pas capable de défendre sans réserve les deux principes juridiques que sont le secret protégeant les clients des banques et la double incrimination. Aussi se lance-t-il dans des manœuvres visant à redéfinir ces deux principes, mais sans modifier les lois correspondantes afin de ne pas avoir à consulter le Parlement et le peuple. L’UDC s’oppose à tout ramollissement et à tout minage du secret protégeant les clients des banques et de la double incrimination ainsi qu’à la conclusion de nouveaux accords sur l’imposition des avoirs étrangers en Suisse.

Dans son habituelle attitude d’obéissance anticipée à l’égard des Etats étrangers qui font pression sur la Suisse, le gouvernement national s’apprête à faire de nouvelles concessions qui minent des valeurs essentielles de notre pays. Au lieu de défendre avec détermination les intérêts de son pays, le Conseil fédéral préfère obéir aux injonctions inadmissibles de gouvernements étrangers. La Suisse devient ainsi une victime de plus en plus facile des chantages exercés dans cette guerre économique internationale. On ne voit toujours pas de stratégie quant à la manière dont le gouvernement entend défendre les intérêts justifiés de la Suisse.

L’UDC invite le Conseil fédéral à défendre avec force et conviction les intérêts suisses dans la question du secret protégeant les clients des banques. Elle n’admet plus de concessions dans ce domaine. Le secret protégeant les clients des banques n’est pas négociable, car il est ancré dans une loi. De surcroît, l’UDC combat toute tentative de lever la distinction entre la soustraction fiscale, qui est une contravention sanctionnée par une amende, et la fraude fiscale qui est un délit. Elle s’oppose aussi à de nouvelles concessions via une extension des accords sur l’imposition des avoirs étrangers en Suisse.

Le gouvernement suisse doit immédiatement cesser de trahir les intérêts de la Suisse et de céder sans y être obligé des avantages économiques fondamentaux de notre pays. La procédure choisie par le Conseil fédéral dans le but de miner ces dispositions légales est particulièrement condamnable: en adoptant de nouvelles définitions il abandonne sournoisement le secret protégeant les clients des banques et le principe de la double incrimination sans que le Parlement et le peuple n’aient leur mot à dire. L’UDC invite le Conseil fédéral à cesser ces manœuvres louches et à défendre sans réserve notre pays.

Berne, 6 mars 2009

partager l’article
Thèmes
plus sur le thème
Exposé
partager l’article
03.08.2021, de Michaël Buffat
A la sortie de la crise du coronavirus, nous devons remettre notre pays sur la voie de... lire plus
Exposé
partager l’article
03.08.2021, de Magdalena Martullo
La Suisse est traditionnellement l’une des économies les plus ouvertes sur le monde et les plus interconnectées.... lire plus
éditorial
partager l’article
06.05.2021, de Thomas de Courten
La loi sur le CO2 induit encore plus de bureaucratie sur notre place économique, mais surtout pour... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Agriculture

Pour une production indigène.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel.031 300 58 58 – fax031 300 58 59 – E-Mail:info@udc.ch – PC:30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord