Participer
Communiqué de presse

OUI à l’initiative sur le renvoi – protéger les victimes

La violence juvénile fait désormais partie du quotidien. Nombre de jeunes délinquants violents sont issus du contexte migratoire. Les femmes sont fréquemment victimes d’actes de violence, notamment…

La violence juvénile fait désormais partie du quotidien. Nombre de jeunes délinquants violents sont issus du contexte migratoire. Les femmes sont fréquemment victimes d’actes de violence, notamment de la part d’étrangers. Grâce à l’initiative sur le renvoi, les étrangers qui ont commis des crimes graves en Suisse seront enfin systématiquement expulsés et frappés d’une interdiction de séjour de cinq ans au moins. C’est donc à l’unanimité que les Femmes UDC ont décidé d’apporter leur soutien à l’initiative sur le renvoi alors qu’elles rejettent un contre-projet manifestement inefficace.

La statistique indique une disproportion d’individus issus du contexte migratoire parmi les jeunes délinquants. La progression de la violence et de la criminalité juvéniles confirme la nécessité de prendre des mesures efficaces également contre les délinquants âgés de moins de 18 ans. On ne peut plus tolérer la violence à l’école et la criminalité parmi les jeunes. Pour rétablir et sauvegarder l’ordre et la sécurité publics, l’Etat doit avoir la possibilité d’expulser des jeunes malfaiteurs étrangers incorrigibles qui ont commis des crimes particulièrement graves. Grâce à son effet dissuasif, cet instrument accroît la sécurité pour tous.

Les femmes sont fréquemment la cible d’attaques verbales grossières, voire de violence brutale. Là encore, les malfaiteurs sont fréquemment des étrangers. Faut-il rappeler que la proportion d’étrangers parmi les personnes accusées de viol est de 62%? On peut illustrer ce propos par un viol particulièrement odieux commis il y a deux ans à Bienne. Des malfaiteurs originaires du Sri Lanka, qui étaient accompagnés de deux mineurs, avaient tiré une femme de 22 ans de sa voiture et l’avaient violée à plusieurs reprises dans une forêt. Il est évident que dans cette affaire la victime est la femme violée alors que les malfaiteurs étrangers ont commis un acte épouvantable qui justifie amplement une expulsion.

Les Femmes UDC réclament davantage de sécurité et exigent que les étrangers, qui ne respectent pas nos règles et commettent des crimes graves, soient systématiquement expulsés de Suisse. Pour cette raison, les Femmes UDC Suisse ont adopté à l’unanimité le mot d’ordre « OUI à l’initiative sur le renvoi ».

Berne, 16 novembre 2010

plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
01.07.2019
Selon une communication du Seco, le solde migratoire avec l'entrée en Suisse de 31'200 ressortissants UE/AELE durant... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
27.06.2019
La Commission des institutions politiques du Conseil national (CIP-CN) examine demain l'initiative de limitation de l'UDC. Les... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
24.06.2019
L'an passé environ 30% des criminels étrangers condamnés ont pu rester en Suisse alors qu'ils ont commis... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Agriculture

Pour une production indigène.

Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord