Participer
Communiqué de presse

Pas de nouveau milliard pour l’UE sans contrepartie!

Le Conseil fédéral discute actuellement d’une nouvelle contribution de plus d’un milliard de francs à l’UE. Il semble qu’une majorité du gouvernement soit prête à verser une fois de plus quelques centaines de millions de francs à des pays d’Europe de l’Est sans aucune contrepartie clairement définie de Bruxelles. En lieu et place de ces humiliants gestes d’obéissance anticipée, l’UDC invite le Conseil fédéral à défendre enfin fermement les intérêts de la Suisse.

Le délai d’application de dix ans dudit "milliard pour la cohésion" versé à 10 pays UE du centre et de l’est est arrivé à échéance la semaine dernière. Dans le cadre de cette action, la Suisse a fait cadeau à l’Union européenne de plus d’un milliard de francs – de l’argent des contribuables helvétiques. Une forte proportion de ces fonds est allée à des projets plus que douteux. Par exemple, 140 000 francs ont été dépensés pour une étude vérifiant l’opportunité d’un service d’urgence par hélicoptère en Bulgarie. Un projet visant à "accroître l’efficacité du système de justice bulgare en matière de règlementations environnementales" a coûté 180 000 francs. Une enquête sur les espèces d’animaux menacés en Hongrie a absorbé 1 million de francs. 4 millions ont été accordés à un projet prétendant améliorer la sécurité routière en Pologne et 4,8 autres millions de francs pour encourager le tourisme dans les Carpates polonaises.

L’UDC a été le seul parti du Parlement à s’opposer en 2016 à ce qu’encore une fois plus d’un milliard de francs d’argent des contribuables suisses soient gaspillés dans des projets douteux et que la "contribution pour la cohésion" soit renouvelée. Un nouveau versement de 1040 millions de francs est effectivement prévu pour les années 2017 à 2020. On est en droit d’attendre du Conseil fédéral qu’il se serve au moins de cette contribution comme moyen de défendre les intérêts de la Suisse dans les négociations avec l’UE. Bruxelles ayant déjà réussi à dicter à la Suisse comment elle doit appliquer l’initiative contre l’immigration de masse – c’est-à-dire pas du tout! – et l’UE bloquant manifestement depuis des années les négociations sur plusieurs dossiers, la Suisse doit adopter une stratégie de négociation plus offensive. Cela implique notamment que l’on ne fasse pas simplement de généreux cadeaux à l’UE aux frais des contribuables suisses, mais que l’on obtienne au moins une contrepartie valable. L’UE exige du Conseil fédéral qu’il représente effectivement les intérêts du peuple suisse face à l’UE.

partager l’article
Thèmes
plus sur le thème
Journal du parti
partager l’article
08.10.2019
Le Conseil national a débattu de l’initiative populaire «Pour une immigration modérée» lors de la session d’automne.... lire plus
éditorial
partager l’article
25.09.2019, de Albert Rösti
Tous les partis sauf l'UDC ont refusé aujourd'hui au Conseil national que la Suisse gère de manière... lire plus
éditorial
partager l’article
20.09.2019, de Thomas Aeschi
L'accord-cadre institutionnel avec l'UE doit être catégoriquement rejeté. Ce traité viole l'indépendance de notre pays, les droits... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord

Êtes-vous prêt à vos engager pour une Suisse sûre et libre ?

Participe - garantir le succès des élections

Engage-toi avec nous:

Je donne mon temps pour une Suisse libre et sûre