Participer
Communiqué de presse

Payer plus pour moins de confort? NON à la loi sur l’énergie!

Le Comité du parti UDC Suisse s’est réuni aujourd’hui à Appenzell. A son avis, la loi sur l’énergie menace notre approvisionnement énergétique qui est aujourd’hui fiable, d’un prix abordable et sûr. Elle provoque une transformation complète de l’approvisionnement énergétique moyennant des subventions massives. Cette dangereuse utopie coûte 200 milliards de francs qui devront être payés par la classe moyenne et les PME. Ce montant représente des charges supplémentaires de 3200 francs par an pour une famille de quatre personnes sous la forme de taxes et de redevances.

La loi sur l’énergie exige une baisse de la consommation d’énergie de 43% jusqu’en 2035. En d’autres termes, la consommation d’huile de chauffage, d’essence, de diesel, de gaz et de bois doit être réduite de la moitié ou presque alors que celle d’électricité doit diminuer de 13%.

Il est parfaitement logique que ces objectifs – si effectivement ils sont réalisables – ne peuvent être atteints que moyennant des restrictions douloureuses. Le projet prévoit en effet un programme de rééducation de la population, la mise sous tutelle des citoyennes et des citoyens ainsi qu’une lourde facture à régler par la classe moyenne alors que les grands consommateurs bénéficieront d’allègements ciblés.

Le Comité du parti a en outre été informé par le conseiller national Thomas De Courten sur le projet de réforme Prévoyance vieillesse 2020 que la Parlement a approuvé de justesse contre la volonté de l’UDC. L’UDC souligne une fois de plus que son objectif est et restera de sauver l’AVS. L’extension prévue des prestations en faveur d’un petit nombre de rentiers menace le financement des rentes pour tous. De plus, les rentiers actuels ne touchent rien, mais paieront plus par le biais de l’augmentation de la TVA. L’UDC s’oppose clairement à une AVS à deux classes. Finalement nos enfants et petits-enfants devront passer à la caisse si nous leur laissons des caisses vides, voire des dettes.

Les organes du parti ont encore approuvé le compte 2016 et le budget 2017 ainsi que le rapport de gestion 2016 du parti.

A l’issue de sa séance, le Comité du parti va comme de coutume à la rencontre de la population locale, en l’occurrence celle d’Appenzell, dans le cadre de sa manifestation "L’UDC proche de vous".

partager l’article
plus sur le thème
Journal du parti
partager l’article
08.10.2019, de Adrian Amstutz
Celles et ceux qui ne voteront pas pour l’UDC le 20 octobre aideront ceux qui expédient notre... lire plus
Journal du parti
partager l’article
08.10.2019
L’UDC demande d’urgence le lancement d’un programme de revitalisation pour sauvegarder l’emploi en Suisse. Les crises politiques... lire plus
Journal du parti
partager l’article
08.10.2019
Le Conseil national a débattu de l’initiative populaire «Pour une immigration modérée» lors de la session d’automne.... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Armée

La sécurité de la population.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord