Participer
Communiqué de presse

Points forts politiques de l’UDC en 2005

40 nouvelles sections locales, 3000 nouveaux membres du parti, 24 sièges gagnés dans les parlements cantonaux, 2 nouveaux conseillers d’Etat, 8 votations fédérales remportées, quatre initiatives ou…

Points forts politiques de l’UDC en 2005
(UDC) 40 nouvelles sections locales, 3000 nouveaux membres du parti, 24 sièges gagnés dans les parlements cantonaux, 2 nouveaux conseillers d’Etat, 8 votations fédérales remportées, quatre initiatives ou référendums lancés ou déposés, voilà la bilan de l’UDC pour l’année 2004. Quant à l’année qui vient de commencer, elle sera marquée par les votations de politique extérieure les plus importantes de cette législature.

2004 a été une année de travail intense, mais néanmoins satisfaisante pour l’UDC. L’UDC a remporté davantage de votations fédérales que les autres partis gouvernementaux (UDC 8, PS 7, PRD 6, PDC 6). Dans les campagnes concernant les projets de naturalisation et l’initiative pour l’internement, l’UDC s’est battue seule contre la coalition du centre-gauche. Parallèlement, l’UDC a déposé son initiative pour la baisse des primes, fait aboutir un référendum contre l’assurance-maternité et lancé l’initiative populaire pour des naturalisations démocratiques. Actuellement, l’UDC soutient la référendum contre Schengen-Dublin.

L’indépendance et la liberté de la Suisse, de même que la sécurité des citoyens seront les points forts de l’action de l’UDC en 2005. Nombre de citoyennes et de citoyens qui avaient soutenu l’EEE en 1992 ont aujourd’hui changé d’avis. En vue de la votation sur l’accord de Schengen, l’UDC s’efforcera donc avant tout d’ouvrir à temps les yeux des Suissesses et des Suisses. En effet, les accords de Schengen/Dublin ne concernent ni l’économie, ni la sécurité, mais leur but est uniquement de supprimer les frontières et d’intégrer la Suisse dans l’UE. Schengen ouvre les portes de la Suisse à la criminalité. Schengen oblige la Suisse à reprendre quelque 500 pages de textes de loi UE et le développement futur de ce droit. Voilà comment le Conseil fédéral et la coalition du centre-gauche tentent de préparer la Suisse à une rapide adhésion à l’UE.

La place de plus en plus grande que prend le droit international, que la majorité des citoyens ne connaissent pas, suscite de nombreuses questions. L’UDC a donc constitué un groupe de travail chargé d’examiner en détail le rapport entre le droit national et le droit international. Ce groupe sera dirigé par le conseiller national Luzi Stamm. Il fera rapport au parti jusqu’à la prochaine session de printemps des Chambres fédérales et proposera des mesures concrètes ainsi que des bases pour le dépôt d’interventions parlementaires.

En outre, l’UDC continuera de s’engager en 2005 pour une place économique suisse attrayante, donc notamment pour l’assainissement des finances publiques et la baisse des impôts, taxes et redevances. Les déficits prévus au plan financier porteront la dette de la Confédération à quelque 145 milliards de francs en 2008, soit près de 80’000 francs par famille. L’UDC n’accepte plus de cautionner cette politique financière irresponsable de la Confédération et exige un assainissement complet des finances de l’Etat.

Berne, le 3 janvier 2005

partager l’article
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
17.09.2021
L'UDC salue le fait que le Conseil fédéral renforce enfin les contrôles aux frontières nationales. Les personnes... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
14.09.2021
Journal du parti
partager l’article
10.09.2021, de Marco Chiesa
La politique de la Gauche, c'est de prendre l'argent dans la poche des contribuables et de gonfler... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Armée

La sécurité de la population.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel.031 300 58 58 – fax031 300 58 59 – E-Mail:info@udc.ch – PC:30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord