Participer
Communiqué de presse

Politique climatique: on touche à l’absurde

Le Conseil fédéral a annoncé aujourd’hui les nouveaux objectifs de la politique climatique. Ainsi, la Suisse est censée réduire d’ici à 2030 de 50% ses émissions de gaz à effet de serre par rapport à leur niveau de 1990. Au moins 30% de ces réductions devraient être obtenues par des mesures prises à l’intérieur du pays. Totalement irréaliste, cet objectif causerait des dommages énormes à l’industrie suisse et affecterait notre prospérité.

Le Conseil fédéral a annoncé aujourd’hui les nouveaux objectifs de la politique climatique. Ainsi, la Suisse est censée réduire d’ici à 2030 de 50% ses émissions de gaz à effet de serre par rapport à leur niveau de 1990. Au moins 30% de ces réductions devraient être obtenues par des mesures prises à l’intérieur du pays. Totalement irréaliste, cet objectif causerait des dommages énormes à l’industrie suisse et affecterait notre prospérité.

Compte tenu de la cherté du franc suisse et de la concurrence internationale dans une économie globalisée, la décision prise par le Conseil fédéral est un coup sévère porté à l’économie suisse. La majeure partie de la réduction des émissions devant être obtenue au niveau national, la compétitivité de la Suisse sera encore une fois compromise, car les coûts de ces interventions sont beaucoup plus élevés que si elles avaient lieu à l’étranger. Le procédé du Conseil fédéral est même douteux du point de vue de la protection de l’environnement. Le climat et les émissions sont globaux et ne s’arrêtent pas aux frontières nationales. Si effectivement on veut réduire les émissions, alors qu’on intervienne là où on obtient une réduction maximale par franc engagé.

La Suisse a déjà beaucoup fait
Il n’est absolument pas nécessaire que la Suisse prenne une fois de plus les devants en politique climatique. Malgré ses désavantages géographiques, la Suisse est aujourd’hui déjà le pays industrialisé émettant le moins de CO2 par habitant et, contrairement à d’autres pays, elle a atteint les objectifs du protocole de Kyoto. Aujourd’hui, la balle est avant tout dans le camp des grands producteurs de gaz à effet de serre comme les Etats-Unis, la Chine, l’Australie, l’Inde ou le Canada. Voilà un fait que la Suisse devrait plus souvent faire valoir dans les négociations internationales.

Le principal motif de cette précipitation du Conseil fédéral repose toutefois sur d’autres intentions politiques. Avec cet objectif climatique, le Conseil fédéral veut soutenir sa Stratégie énergétique 2050 qui, dans sa deuxième phase, prévoit une réforme fiscale écologique. L’objectif climatique servirait ainsi de justification à l’introduction de nouveaux impôts, taxes et redevances. Sur le fond cependant, force est de constater que tant la stratégie énergétique que la réforme fiscale écologique sont truffées de contradictions du point de vue de l’objectif climatique. L’abandon du nucléaire est totalement déplacé si on vise une réduction des émissions. L’énergie nucléaire et la force hydraulique sont les agents énergétiques générant le moins de CO2 dans la production électrique.

L’UDC combat cette stratégie énergétique insensée, tout comme les objectifs climatiques irréalistes et nuisibles pour l’économie.

 

partager l’article
Thèmes
plus sur le thème
Consultation
partager l’article
08.02.2019
L'UDC est d'avis que le complément à l'art. 58a al. 5 de la loi fédérale sur l'utilisation... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
11.12.2018
L'UDC a combattu la loi sur le CO2. Ce projet hostile à la propriété privée et à... lire plus
Consultation
partager l’article
19.11.2018
L'UDC rejette le projet. Le traitement privilégié d'un certain modèle de prestation est objectivement injustifiable. Il provoque... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Citoyen et l'Etat

Défendre la liberté menacée

Politique de la sécurité

Punir les criminels au lieu de les chouchouter

Politique des médias

 Plus de diversité, moins d’Etat

Politique Environnementale

Un environnement intact pour nous et nos descendants

Politique de la santé

Qualité grâce à la concurrence

Politique sociale

Consolider les institutions sociales – combattre les abus

Politique extérieure

Indépendance et autodétermination

Le cas particulier suisse

Pour une Suisse indépendante et sûre d’elle

Politique de l'économie

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord