Participer
Communiqué de presse

Politique familiale: le Conseil fédéral méprise la volonté du peuple et le fédéralisme

Un Etat libéral n’a pas à modeler d’en haut la société, donc les familles.

Le souverain a refusé en 2013 un article constitutionnel sur la politique familiale. C’est dire que le peuple ne veut pas que l’Etat continue de s’ingérer dans l’organisation de la famille. Or, voici le Conseil fédéral qui a le culot de vouloir dépenser 100 millions de francs supplémentaires pour la garde extrafamiliale des enfants alors qu’il n’existe aucune base constitutionnelle à cet effet. Une fois de plus le gouvernement porte atteinte au fédéralisme et la souveraineté des cantons et des communes en cherchant à imposer sa propre vision de la politique familiale.

Bien que le peuple ait refusé toute nouvelle ingérence de l’Etat dans le choix du modèle familial, le Conseil fédéral veut dépenser 100 millions de francs supplémentaires dans le modèle de garde extrafamiliale des enfants. Limité en fait à 2006, le financement initial par la Confédération a été prolongé à plusieurs reprises. Il a déjà coûté environ un demi-milliard de francs à la Confédération et déclenché des dépenses subséquentes de plusieurs milliards de francs dans les cantons et les communes. Tout en constatant lui-même qu’il n’avait en réalité pas de compétence légale dans ce domaine, le Conseil fédéral s’obstine tout de même à favoriser certains modèles familiaux par rapport à d’autres. C’est une violation flagrante de la Constitution fédérale et un mépris total de la volonté du peuple.

Un Etat libéral n’a pas à modeler d’en haut la société, donc les familles. Cette intervention est contraire au principe de la subsidiarité, car elle signifie en fin de compte l’étatisation de la famille et des enfants. Elle est de surcroît une atteinte au fédéralisme. Enfin, ce nouveau financement initial qui provoque des dépenses par milliards dans les cantons et les communes alors que les budgets sont serrés partout est une gifle au visage des contribuables ainsi que des citoyennes et des citoyens.

plus sur le thème
Consultation
partager l’article
21.06.2019
L'UDC rejette le projet (central) qui demande l'accès au mariage civil pour tous les couples indépendamment du... lire plus
Journal du parti
partager l’article
14.05.2019, de Thomas Aeschi
La classe moyenne est le pilier de notre pays. Cela étant, les salaires stagnent en Suisse, tandis... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
12.11.2018
La Commission de l'économie et des redevances (CER) du Conseil national examine aujourd'hui une révision de la... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord