Participer
Communiqué de presse

Pour revenir à la normalité il faut imposer des tests généralisés

Il faut que le Conseil fédéral décide lors de sa séance de demain de lever le confinement national qui frappe les magasins et les restaurants, mais en maintenant les concepts de protection. Parallèlement, les tests Covid-19 aux frontières doivent être renforcés. L’UDC s’engage pour une protection efficace des personnes particulièrement menacées, mais sans pour autant détruire l’économie et le commerce, faute de quoi la Suisse s’expose à des dommages incommensurables et durables pour la santé des habitants et l’économie.

Tous les indicateurs clés concernant le coronavirus ont nettement baissé: le nombre de personnes infectées, le taux de mortalité et ledit taux de reproduction (R). En même temps, les coûts des mesures édictées par le ministre de la santé Alain Berset et la majorité de centre-gauche du Conseil fédéral atteignent des montants incommensurables: l’actuel confinement coûte 6 millions de francs d’argent des contribuables par heure, soit environ 8,5 milliards de francs jusqu’à fin février – et c’est sans compter les dommages économiques provoqués par la politique du marteau-pilon pratiquée par le Conseil fédéral. Partant de ces constats, l’UDC adresse avec insistance les revendications suivantes au Conseil fédéral en vue de sa séance de demain:

  • les magasins et restaurants doivent immédiatement rouvrir leurs portes;
  • les écoles doivent rester ouvertes pour l’enseignement en classe;
  • des concepts de protection efficaces doivent enfin être mis en place au niveau national dans les homes pour personnes âgées et les homes médicalisés;
  • des contrôles systématiques et des tests doivent être immédiatement imposés aux frontières pour les voyageurs entrant en Suisse;
  • les tests doivent être étendus aux exploitations de production et, d’une manière générale, aux entreprises ainsi que, dans une deuxième étape, aux manifestations culturelles et sportives;
  • en cas de résultat négatif du test, les règles de quarantaine doivent être assouplies;
  • la vaccination de la population doit être accélérée.

Le taux de reproduction R étant tombé en dessous de 1, la poursuite du confinement ne se justifie plus, également selon les propres critères du Conseil fédéral. Pour rappel: en décembre le Conseil fédéral avait annoncé des exceptions pour les cantons affichant un taux R inférieur à 1.

Echec mortel de la politique

L’UDC s’engage depuis des mois pour une stratégie de lutte efficace et proportionnée contre le virus, mais sans pour autant détruire l’économie et le commerce et sans provoquer des problèmes sociaux massifs. La priorité doit être donnée à la protection des personnes particulièrement menacées, donc les personnes âgées et celles ayant de graves antécédents médicaux. Le Conseil fédéral a commis la faute d’ignorer l’appel réitéré de l’UDC en faveur de concepts de protection efficaces dans les homes pour personnes âgées et les homes médicalisés. Avec la conséquence tragique que l’on sait: plus de la moitié des décès liés à la pandémie de Covid-19 sont à déplorer précisément dans ces institutions.

On ne saurait pas non plus sous-estimer les conséquences psychiques du confinement notamment pour les jeunes gens. Les dépressions et autres maladies psychiques, pouvant aller jusqu’au suicide, se multiplient à la suite du confinement.

La majorité de la population soutient l’UDC

La majorité de la population soutient les positions de l’UDC. Preuve en est le dernier sondage de l’observateur Covid-19 de la SSR: « Le week-end avant la décision correspondante du Conseil fédéral, 56% des personnes interrogées se sont opposées à la fermeture des magasins qui ne servent pas à couvrir les besoins quotidiens. » Voilà le principal résultat de cette enquête. Une « majorité évidente » de la population suisse est également contre les fermetures des écoles.

En mars 2020 déjà, l’UDC avait présenté une stratégie claire de lutte contre la pandémie de Covid-19. Ses principaux objectifs étaient la « protection des groupes à risque » et la « défense rigoureuse des intérêts des citoyennes et des citoyens ainsi que des arts et métiers ». Si les autorités appliquaient enfin strictement les exigences de l’UDC, la propagation du virus pourrait être efficacement combattue. Il s’agit notamment des points suivants:

  • protéger les personnes menacées
  • mettre en place des concepts de protection efficaces dans les homes pour personnes âgées et homes médicalisés
  • imposer des tests systématiques aux frontières
  • procéder à des tests réguliers et ciblés dans les hôpitaux, les homes, les écoles et les entreprises de production

L’UDC invite avec insistance le Conseil fédéral à prendre enfin ces mesures efficaces contre la pandémie et à lever immédiatement le néfaste confinement.

partager l’article
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
17.09.2021
L'UDC salue le fait que le Conseil fédéral renforce enfin les contrôles aux frontières nationales. Les personnes... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
14.09.2021
Journal du parti
partager l’article
10.09.2021, de Marco Chiesa
La politique de la Gauche, c'est de prendre l'argent dans la poche des contribuables et de gonfler... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Armée

La sécurité de la population.

Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel.031 300 58 58 – fax031 300 58 59 – E-Mail:info@udc.ch – PC:30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord