Participer
Communiqué de presse

Pour une coopération internationale plus ciblée sur la migration

Le Conseil fédéral a approuvé aujourd’hui son message sur la coopération internationale 2017-2020. Le crédit-cadre correspondant se monte à 11 milliards de francs, chiffre qui traduit une hausse annuelle des dépenses de 2,7%.

Le Conseil fédéral a approuvé aujourd’hui son message sur la coopération internationale 2017-2020. Le crédit-cadre correspondant se monte à 11 milliards de francs, chiffre qui traduit une hausse annuelle des dépenses de 2,7%. C’est beaucoup trop par rapport à la situation financière tendue de la Confédération. Il est par ailleurs incompréhensible aux yeux de l’UDC que seul un sixième de ces fonds soit utilisé dans le but de maîtriser les flux migratoires, selon le conseiller fédéral Didier Burkhalter. L’UDC exige également qu’il soit pleinement tenu compte des dépenses pour l’asile dans le calcul de la quote-part de l’aide publique au développement.

Une analyse de l’efficacité de l’aide suisse à l’étranger de ces dernières années arrive à un résultat désastreux. Les montants dépensés à ce titre ont littéralement explosé alors que la Confédération a serré la vis dans d’autres domaines (sécurité, agriculture). Les dépenses pour le secteur "Relations avec l’étranger – Coopération internationale" ont passé entre 2006 et 2016 de 2,27 à 3,62 milliards de francs par an, soit une hausse de 59%. Il semble qu’une forte proportion de cet argent disparaisse sans effet dans les administrations ainsi que dans une foule de projets et de contributions difficiles à contrôler. A lui seul, le message de plus de 450 pages truffées d’explications emberlificotées est parfaitement révélateur à ce propos.

En revanche, la situation ne s’améliore guère dans les pays bénéficiaires et les flux migratoires continuent de gonfler. Parallèlement à l’augmentation des dépenses pour l’aide à l’étranger, le coût de l’asile explose lui aussi. Les charges de l’asile concernent pour une bonne part l’aide au développement et atteignent au seul niveau de la Confédération quelque deux milliards de francs par an. Pour l’UDC, la coopération internationale doit rapidement être ciblée plus précisément sur la maîtrise des flux migratoires. Il s’agit notamment de renforcer l’aide sur place et de faire un lien entre, d’une part, la réadmission des migrants sans autorisation de séjour par leur pays d’origine et, d’autre part, l’aide au développement et à l’étranger.

plus sur le thème
éditorial
partager l’article
13.12.2018, de Andreas Glarner
En lisant le Pacte mondial sur les réfugiés, on constate très vite qu'il est de la même... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
12.12.2018
Le PDC et le PLR ont une fois de plus fait cause commune avec la gauche pour... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Politique d'asile

Régler enfin le chaos dans le secteur de l’asile

Politique de l'énergie

Pour un approvisionnement énergétique sûr et avantageux

Politique des transports

Se déplacer librement sans obstacle chicanier

Religions

S’engager pour nos valeurs

Politique de la culture

La culture est l’affaire de la culture

Politique des étrangers

Limiter l’immigration

Politique du sport

Bon pour le corps et l’esprit

Politique agricole

Pour une production indigène

Politique de la formation

Système de formation axé sur la pratique au lieu de réformes à répétition

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Recommander cette page par E-Mail


Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord