Participer
Communiqué de presse

Protection des frontières UE: hausse des coûts pour peu d’efficacité

L’UDC s’oppose à la reprise automatique du règlement de l’UE révisé relatif au nouveau corps européen de garde-frontières et de garde-côtes. En tant qu’Etat souverain, la Suisse doit protéger elle-même ses frontières et n’a pas à envoyer à l’étranger du personnel dont elle a besoin dans le pays. Bien que toujours plus chère, cette règlementation n’est guère utile. On le sait depuis 2015 au plus tard: la protection des frontières UE fonctionne aussi mal que l’accord de Dublin.

Il s’avère toujours plus clairement à quel point le Conseil fédéral a trompé le peuple suisse avant la votation sur les accords de Schengen/Dublin. Non seulement les coûts ont explosé par rapport aux chiffres avancés à l’époque par le gouvernement, mais ils continuent d’augmenter comme l’annonce le règlement UE révisé que le Conseil fédéral se propose de reprendre. L’utilité de cette règlementation pour la Suisse est extrêmement faible. La crise migratoire de 2015 a prouvé que l’onéreux dispositif de protection des frontières de l’UE ne fonctionne pas: il n’empêche pas l’immigration illégale en Europe et ne facilite pas de manière significative le renvoi des requérants d’asile déboutés.

Il est particulièrement choquant aux yeux de l’UDC que la Suisse doit reprendre automatiquement chaque nouveau règlement UE sur la protection des frontières et envoyer toujours plus de personnel à la frontière extérieure de l’UE. Ces spécialistes manquent en Suisse. En tant qu’Etat souverain et non membre de l’UE, la Suisse doit protéger en priorité ses propres frontières. La crise provoquée par le nouveau coronavirus vient de nous faire comprendre clairement que la protection des frontières ne peut pas être déléguée, mais qu’elle constitue une tâche relevant de la souveraineté nationale.

partager l’article
Thèmes
plus sur le thème
éditorial
partager l’article
11.08.2022, de Marco Chiesa
Journal du parti
partager l’article
28.07.2022, de Yves Nidegger
Le retour à la neutralité stricte ne procède nullement d’une démarche de contemplation nostalgique du passé mais... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Religion

Nous engager pour nos valeurs.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Agriculture

Pour une production indigène.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel.031 300 58 58 – fax031 300 58 59 – E-Mail:info@udc.ch – IBAN:CH83 0023 5235 8557 0001 Y

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord