Participer
Communiqué de presse

Réduire la dette fédérale avec le produit de la vente de Swisscom

L’UDC se réjouit de la décision du Conseil fédéral de vendre les participations de la Confédération dans Swisscom. Elle souhaite même que cette transaction se fasse aussi rapidement que possible…

(UDC) L’UDC se réjouit de la décision du Conseil fédéral de vendre les participations de la Confédération dans Swisscom. Elle souhaite même que cette transaction se fasse aussi rapidement que possible. Toutefois, le produit de cette vente, qui sera de l’ordre de 18 milliards de francs, doit être utilisé intégralement pour réduire la dette de la Confédération. La chance de réduire l’endettement fédéral d’un montant aussi important ne sourira pas une deuxième fois.

La débâcle de Swiss, les dysfonctionnements à la SUVA et les problèmes des caisses de pension de la Poste, ces CFF et d’Ascoop prouvent à l’évidence que la Confédération n’a pas la compétence de gérer des entreprises. Ces activités ont déjà fait perdre beaucoup d’argent aux contribuables. De ce point de vue, la décision du Conseil fédéral de se retirer de Swisscom est donc juste.

La Confédération détient actuellement la majorité des actions, donc la responsabilité globale de l’entreprise Swisscom. En revendant ces actions, elle peut céder des risques d’entreprise, qu’elle n’a de toute manière pas les moyens d’influencer, et faire de surcroît une bonne affaire parce que la valeur commerciale de Swisscom est actuellement élevée. En se retirant de Swisscom, la Confédération met aussi fin à son double rôle d’autorité de surveillance des télécommunications et de propriétaire. Désormais, les actionnaires privés ainsi que le conseil d’administration de Swisscom assumeront toute la responsabilité. C’est à eux qu’il appartiendra de décider de la stratégie de l’entreprise et ils engageront leur responsabilité avec leur capital. L’entreprise dispose ainsi d’une plus grande marge de manœuvre.

L’UDC invite le Conseil fédéral à conclure rapidement ce retrait de Swisscom et de vendre aussi, si le contexte commercial est favorable, les autres participations de la Confédération dans des entreprises soumises à la concurrence (par exemple, la société RUAG). Par ailleurs, la SUVA doit enfin être lancée sur le marché libre de l’assurance et la Confédération doit également examiner la possibilité d’un retrait progressif des entreprises de transport concessionnaires.

Ce qui compte dans cette affaire, c’est que les partis bourgeois tirent sur la même corde, réalisent rapidement la vente de Swisscom et affectent la totalité du produit à la diminution de la dette fédérale. Car il est évident que la gauche va rapidement formuler de nouvelles revendications face à ces rentrées financières.

Berne, 24 novembre 2005

plus sur le thème
Consultation
partager l’article
05.08.2019
Le Conseil fédéral a été chargé par le biais de la motion 15.3416 de la conseillère nationale... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
26.07.2019
Par son jugement de ce jour le Tribunal fédéral contraint les banques suisses de fournir des données... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Religion

Nous engager pour nos valeurs.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord