Participer
Communiqué de presse

Réforme gouvernementale inutile et dangereuse

L’UDC rejette la prolongation de la durée de fonction du président de la Confédération, tout comme le projet d’engager des secrétaires d’Etat supplémentaires. Ces changements ne résolvent en rien…

L’UDC rejette la prolongation de la durée de fonction du président de la Confédération, tout comme le projet d’engager des secrétaires d’Etat supplémentaires. Ces changements ne résolvent en rien les problèmes de conduite stratégique que rencontre le gouvernement actuel. Bien au contraire, la prolongation de la durée de fonction du président créerait un déséquilibre au sein du Conseil fédéral. De surcroît, ce nouveau type de président étendrait surtout son activité à la politique étrangère et provoquerait un gonflement de la bureaucratie pour soutenir l’activité présidentielle. L’UDC s’oppose aussi avec véhémence à l’engagement de secrétaires d’Etat supplémentaires. Là encore, on assisterait à un alourdissement inopportun de l’appareil administratif et à un transfert inacceptable de la responsabilité politique du Conseil fédéral vers l’administration. L’UDC réclame des personnalités fortes au Conseil fédéral et estime que le meilleur moyen d’y parvenir est de faire élire les conseillers fédéraux par le peuple. Il faut aussi améliorer la fonction s’assistance et de coordination de la Chancellerie fédérale. La situation actuelle pourrait être améliorée par l’élection du chancelier fédéral par le Conseil fédéral.

Le Conseil fédéral a accumulé ces derniers mois les échecs dans sa conduite stratégique – crise libyenne, attaques contre la place financière suisse, etc. Une prolongation de la durée de fonction du président de la Confédération, un projet rejeté à plusieurs reprises durant les cent ans écoulés, ne résout pas ce problème. En réalité, les changements proposés déclencheraient avant tout un inutile activisme politique et provoqueraient un gonflement de la bureaucratie autour de la fonction présidentielle. Le rôle modérateur et coordinateur que devrait jouer le président dans le collège gouvernemental n’en serait pas renforcé. Avec l’engagement de secrétaires d’Etat supplémentaires, l’appareil étatique s’alourdirait encore plus. Le Conseil fédéral délèguerait des responsabilités et renforcerait l’influence de l’administration au lieu de gouverner lui-même. L’UDC s’oppose catégoriquement à un tel procédé. L’idée de multiplier les secrétaires d’Etat en leur donnant de nouvelles compétences a elle aussi été rejetée à plusieurs reprises dans le passé. En 1996, les citoyennes et citoyens suisses ont refusé par 60, 6% un tel projet.

L’UDC insiste sur la nécessité de faire élire le Conseil fédéral par le peuple. Voilà en effet la seule manière de faire entrer des personnalités fortes et démocratiquement légitimées au Conseil fédéral. L’UDC fait donc avancer avec force sa récolte de signatures en faveur de son initiative pour l’élection du Conseil fédéral par le peuple.

Il faudra aussi veiller à engager plus efficacement la Chancellerie fédérale pour soutenir le Conseil fédéral et préparer les objets dont le gouvernement doit décider. La chancelière ou le chancelier doit se concentrer sur les tâches que lui donne la Constitution fédérale, c’est-à-dire sur celles d’un état-major assistant le Conseil fédéral. Pour mieux ancrer cette fonction, l’UDC demande d’examiner la possibilité de faire élire le chancelier par le Conseil fédéral et non pas par le Parlement.

partager l’article
Thèmes
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
28.06.2019
De toute évidence l'UE poursuit son chantage et ne songe pas à prolonger l'équivalence boursière en faveur... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
26.06.2019
Le Conseil fédéral admet certes que la libre circulation des personnes pose des problèmes, mais au lieu... lire plus
Papier de position
partager l’article
25.06.2019
en lire plus
Thèmes et positions
Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Armée

La sécurité de la population.

Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord