Participer
Communiqué de presse

Renforcer l’agriculture productrice

Le Conseil fédéral a adopté aujourd’hui son message sur la politique agricole 2014-2017. Ce projet comporte toujours quelques insuffisances de taille. En particulier, il n’encourage pas…

Le Conseil fédéral a adopté aujourd’hui son message sur la politique agricole 2014-2017. Ce projet comporte toujours quelques insuffisances de taille. En particulier, il n’encourage pas suffisamment les exploitations agricoles qui se concentrent sur la production alimentaire classique.

Pour l’UDC, la souveraineté alimentaire garantie par une agriculture indigène productrice doit rester, à côté de l’occupation décentralisée du territoire, le principal objectif de la politique agricole. Le degré d’auto-approvisionnement beaucoup trop bas de la Suisse doit être augmenté. L’UDC salue donc l’inscription de la souveraineté alimentaire dans l’article définissant le but de la loi sur l’agriculture. Mais, partant de ce principe, il s’agit désormais de développer des instruments permettant aux producteurs d’améliorer de leur propre initiative un niveau de prix en partie catastrophique pour eux. Les dispositions, qui restreignent la possibilité de donner force obligatoire générale à ce type de mesures, doivent être supprimées.

Pour toutes ces raisons, l’UDC s’est déjà prononcée au moment de la procédure de consultation sur la politique agricole 2014-2017 en faveur d’un renforcement de l’agriculture productrice et contre l’encouragement public de l’extensification de la production agricole. L’écologie et la durabilité occupent une trop large place dans la politique agricole gouvernementale au détriment de l’agriculture productrice. Dans ce même ordre d’idée, il est également faux d’inscrire explicitement le bien-être des animaux comme objectif supplémentaire dans l’article définissant le but de la loi. Personne ne conteste l’importance de standards élevés en matière de protection des animaux, de la qualité du sol et du paysage, de la biodiversité, etc., mais la Suisse occupe aujourd’hui déjà une position de pointe au niveau mondial dans ces domaines.
L’UDC s’oppose aussi à la levée de l’échelonnement des paiements directs selon la surface et le nombre d’animaux. Ce changement affaiblit encore une fois l’agriculture productrice et exerce une pression supplémentaire sur le revenu agricole.

L’UDC rejette aussi l’extension de l’obligation de renseigner. Aujourd’hui déjà, les paysans subissent à tout moment des contrôles qui n’ont souvent guère de rapport avec la production agricole. Ils doivent remettre aux fonctionnaires des certificats, des attestations et d’autres documents, leur donner accès à leur maison et leur étable, etc. Le « paysan transparent » est déjà une réalité, si bien qu’il est superflu d’étendre encore les compétences des autorités, tout comme il est inutile d’introduire une autorité de recours pour l’Office fédéral de l’agriculture. Une instance judiciaire indépendante doit pouvoir vérifier la pesée « correcte » des intérêts lorsque des surfaces d’assolement sont demandées.

Dans le cadre du débat parlementaire, l’UDC s’engagera tout particulièrement pour l’agriculture productrice et pour une amélioration du revenu agricole. La productivité doit être augmentée et le projet d’accord de libre-échange agricole avec l’UE ou au niveau de l’OMC doit être définitivement abandonné.

 

plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
12.11.2019
Durant la session d'hiver à venir, le Parlement fédéral examinera le projet dudit milliard pour la cohésion... lire plus
Journal du parti
partager l’article
08.10.2019
Le Conseil national a débattu de l’initiative populaire «Pour une immigration modérée» lors de la session d’automne.... lire plus
Journal du parti
partager l’article
08.10.2019, de Jacques Nicolet
La politique agricole est un chantier permanent, galopant de réforme en réforme, chacune accompagnée de son lot... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord