Participer
Communiqué de presse

Renvoi au Conseil fédéral. L’UDC exige des corrections de la « Vue d’ensemble de la politique agricole »

Ignorant la décision claire en nette prise par le peuple le 24 septembre 2017 pour la sécurité alimentaire, le Conseil fédéral a décidé, dans le cadre de sa future politique agricole, d’ouvrir les frontières, donc de déplacer à l’étranger la production nationale de denrées alimentaires.

Dans un communiqué publié le 1er novembre 2017, l’UDC avait déjà sévèrement critiqué ce procédé. Hier, la Commission de l’économie et des redevances du Conseil national a discuté de ce rapport. Sur proposition de l’UDC, elle a décidé de le renvoyer à l’expéditeur avec le mandat de le réexaminer, modifier et compléter.

Le mandat qu’environ 80% des votants ont donné 24 septembre 2017 au Conseil fédéral est parfaitement clair et se résume comme suit: halte à la priorisation unilatérale de l’écologie dans l’agriculture, non à de nouvelles ouvertures des frontières, amélioration des conditions-cadres de l’agriculture dans le but de renforcer la production nationale de denrées alimentaires saines. Or, au lieu d’exécuter ce mandat, le Conseil fédéral a présenté peu après, soit le 1er novembre 2017, sa « Vue d’ensemble de la politique agricole à moyen terme » qui passe complètement à côté de la volonté populaire en prévoyant une baisse des droits de douane sur les importations agricoles, donc juste l’inverse à ce qu’avait demandé le souverain.

L’UDC exige des corrections de la Vue d’ensemble de la politique agricole
La direction prise par le Conseil fédéral en politique agricole est inacceptable pour l’UDC. Il est donc important que le Parlement puisse se prononcer à ce sujet. C’est précisément pour permettre une discussion objective et tenant compte de la situation particulière de l’agriculture que la Commission de l’économie et des redevances a approuvé hier plusieurs propositions de l’UDC qui réclame quelques adaptations fondamentales de la politique agricole envisagée par le gouvernement:

  1. Une analyse et une évaluation des résultats obtenus par la politique agricole actuelle (PA 14-17) en tant que base pour la prochaine réforme agricole.
  2. Refus de l’intégration d’une composante internationale dans la prochaine politique agricole. Les accords de libre-échange doivent être examinés indépendamment de la politique agricole et en prenant en considération les intérêts économiques globaux.
  3. La prochaine réforme agricole doit tenir compte dûment de la décision populaire du 24 septembre 2017.
  4. Mise à jour de l’agenda du train de réformes agricoles afin que la prochaine politique agricole tienne également compte des résultats de diverses initiatives populaires touchant à l’agriculture (notamment l’initiative Fair Food, l’initiative pour la souveraineté alimentaire et l’initiative pour de l’eau potable propre).

L’UDC n’a jamais fait obstacle à la conclusion d’accords de libre-échange et elle ne le fera pas non plus à l’avenir. Il n’est cependant pas acceptable que la politique agricole nationale soit sacrifiée sur l’autel du libre-échange juste pour faciliter des négociations. L’UDC exige que le Conseil fédéral respecte les souhaits exprimés par le peuple concernant l’agriculture et de la sécurité alimentaire. Le souverain appelle manifestement de ses vœux une agriculture basée sur des exploitations familiales qui contribuent à la production de denrées alimentaires saines et au développement des régions.

partager l’article
Thèmes
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
21.08.2019
L'UDC juge positives les modifications que le Conseil fédéral a apportées à sa politique agricole. Il s'agit... lire plus
éditorial
partager l’article
02.08.2019, de Pierre-André Page
« Sans eau, nous ne pouvons pas vivre ». Voilà une évidence qui n’a en tous les... lire plus
éditorial
partager l’article
21.06.2019, de Marcel Dettling
Le Conseil national a rejeté les initiatives sur l'eau potable et pour l'interdiction des pesticides. A juste... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord