Participer
Communiqué de presse

Sauvegarder la neutralité

La guerre ayant éclaté aujourd’hui – ce qui illustre une fois de plus l’impuissance de l’ONU – l’UDC appelle le Conseil fédéral à renoncer à toute prise de position unilatérale et à s’en tenir à…

(UDC) La guerre ayant éclaté aujourd’hui – ce qui illustre une fois de plus l’impuissance de l’ONU – l’UDC appelle le Conseil fédéral à renoncer à toute prise de position unilatérale et à s’en tenir à une politique de stricte neutralité. Pour respecter ce dernier principe, la Suisse doit quitter l’institution « Partenariat pour la Paix » (PPP).

La guerre qui a éclaté aujourd’hui apportera beaucoup de souffrances à de nombreuses personnes. Elle risque aussi d’inciter d’autres pays à se lancer dans des opérations militaires si bien que tout le Proche Orient pourrait s’embraser. L’UDC est très inquiète devant ces perspectives. Elle espère que les moyens militaires mis en œuvre restent limités tant par leur quantité que par leur genre et que les combats prennent rapidement fin.

L’UDC attend du Conseil fédéral qu’il intervienne et décide en fonction des besoins et des intérêts de notre pays. Il doit avant tout veiller à la sécurité de la Suisse et renoncer à des prises de position précipitées concernant cette guerre. Des déclarations irréfléchies minent la confiance des parties au conflit dans la Suisse en tant qu’interlocuteur neutre. Notre pays doit être prêt à abriter éventuellement une conférence internationale si tous les pays concernés le souhaitent. A cet effet, le gouvernement doit respecter strictement les principes de la neutralité: refuser le droit de survoler la Suisse, renoncer à des prises de position unilatérales, maintenir des relations diplomatiques avec tous les pays, offrir une aide humanitaire. Mais cette politique exige aussi que la Suisse quitte l’institution Partenariat pour la Paix (PPP) qui est dominée par des puissances engagées dans ce conflit. En outre, le Conseil fédéral doit garantir la sécurité intérieure de la Suisse. Il doit empêcher que des groupes étrangers planifient, financent et organisent depuis la Suisse des actions militaires à l’étranger, comme ce fut le cas lors du conflit des Balkans.

Les évènements qui ont précédé cette nouvelle guerre confirment une fois de plus l’impuissance des organisations internationales comme l’ONU. Le rôle essentiel de ces institutions consiste à recouvrir du manteau du droit international public les intérêts des puissants de ce monde. Et dès que ces puissants sont divisés entre eux, l’ONU perd tout intérêt pour eux. La force passe avant le droit. L’UDC a toujours mis en garde contre l’hypocrisie des organisations internationales.

Berne, 20 mars 2003

partager l’article
Thèmes
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
21.01.2020
Dans le contexte du pacte de l'ONU pour les migrations, l'UDC exige que le Conseil fédéral soit... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
13.01.2020
Selon divers comptes rendus de la presse, le président turc Recep Tayyip Erdogan a prononcé lors d'une... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
18.12.2019
L'accord de Schengen et avec lui le principe UE des frontières ouvertes ont apporté à la Suisse... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Armée

La sécurité de la population.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord