Participer
Communiqué de presse

Sécurité alimentaire : l’UDC demande un plan Wahlen 2.0

A ce jour, la Suisse ne peut nourrir par elle-même qu’un habitant sur deux. La guerre en Ukraine provoque une pénurie et un renchérissement des denrées alimentaires sur toute la planète. La sécurité alimentaire de nombreux pays est gravement menacée et la Suisse ne fait guère exception. L’UDC tire la sonnette d’alarme : le taux d’auto-approvisionnement alimentaire de notre pays diminue d’année en année, résultat d’une politique de gauche rose-verte idéologiquement étriquée qui affaiblit la production nationale et rend la Suisse toujours plus dépendante des importations alimentaires depuis l’étranger. Parallèlement, 60’000 à 80’000 personnes immigrent chaque année en Suisse, faisant passer la population de 6.7 millions d’habitants en 1990 à plus de 8.7 millions en 2021. L’UDC demande la mise en place d’un plan Wahlen 2.0 ; d’ici fin mars, le Conseil fédéral doit montrer comment l’approvisionnement de la population du pays peut être assurée. En ce sens, les projets agricoles et écologiques insensés doivent être soit surspendus, soit transformés à cette fin. 

Dans les mois et les années à venir, l’approvisionnement alimentaire mondial est menacé par la guerre en Ukraine ; ce pays est en effet le 4e producteur mondial de céréales (blé, maïs, etc.) et d’oléagineux (soja, tournesol, etc.). Plus de 50% de la production mondiale d’huile de tournesol provient d’Ukraine et plus de la moitié des besoins en céréales des pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord sont couvertes par les importations en provenance d’Ukraine et de Russie. Si ces dernières viennent à manquer, l’on s’expose à une pénurie massive et à renchérissement des denrées alimentaires, entraînant alors famines et troubles en de nombreuses régions du monde. Dès lors, la Suisse doit miser sur une production indigène plutôt que d’importer des denrées alimentaires coûteuses sur le marché international.

Les importantions depuis l’Ukraine et la Russe sont également importantes pour l’approvisonnement de la Suisse ; la Russie est en effet le plus grand exportateur d’engrais du monde. En 2021, ce sont 24’000 tonnes d’engrais qui ont été exportées vers la Suisse, dont 14’000 tonnes d’engrais azotés. En outre, nombre d’importations de l’UE proviennent d’Ukraine. Ainsi donc, la guerre en Ukraine a bel et bien des répercussions directes sur la sécurité de l’approvisionnement de la Suisse en denrées alimentaires, en aliments pour animaux et en engrais.

La production locale ne doit pas être affaiblie par des projets écologiques insensés
La précarité de la situation actuelle nous montre clairement à quel point il est dangereux d’être dépendant des importations étrangères. Sans mesures rapides et décisives, les conséquences des menaces contre lesquelles l’UDC met en garde depuis longtemps se concrétiseront. A ce jour, le taux d’autosuffisance alimentaire de la Suisse n’est plus que de 57%. En clair, si nous devons nous contenter exclusivement de ce qui est produit en Suisse, seul un habitant sur deux aura encore à manger sur sa table. Voilà pourquoi la Suisse doit miser sur la production indigène au lieu de miser sur des importations et d’affaiblir encore davantage l’agriculture suisse avec des projets écologiques insensés.

L’UDC demande dès lors au Conseil fédéral de tout subordonner à cette mission principale d’approvisionnement de notre pays et à présenter, d’ici fin mars, comment la sécurité alimentaire de la Suisse peut être garantie. Il s’agit concrètement :

  • D’augmenter massivement et immédiatement le taux d’autosuffisance alimentaire ;
  • D’assurer une production de denrées alimentaires et d’aliments pour animaux en Suisse aussi élevée que possible ;
  • De suspendre tous les projets agricoles et écologiques idéologiques de la gauche rose-verte qui portent atteinte au taux d’auto-approvisionnement et à la productivité de l’agriculture Suisse ;
  • De veiller en permanence sur les réserves obligatoires et d’accroître les stocks obligatoires.
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
01.07.2022
Quand on y regarde de plus près, le rapport du Conseil fédéral sur l’alimentation se révèle être... lire plus
Journal du parti
partager l’article
23.06.2022, de Pierre-André Page
La guerre en Ukraine engendre une crise alimentaire qui impacte notre pays. Mais ce n’est pas la... lire plus
éditorial
partager l’article
04.06.2022, de Marcel Dettling
La guerre en Ukraine nous montre une fois encore clairement, à nous, Suisses, à quel point la... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Armée

La sécurité de la population.

Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel.031 300 58 58 – fax031 300 58 59 – E-Mail:info@udc.ch – IBAN:CH83 0023 5235 8557 0001 Y

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord