Participer
Communiqué de presse

Seniors UDC: deux fois non aux objets des votations du 17 mai

Les Seniors UDC ont adopté deux consignes de votes négatives en vue du scrutin du 17 mai prochain. Leur refus du passeport biométrique s’explique d’abord par le caractère contraignant de cette…

(Seniors UDC) Les Seniors UDC ont adopté deux consignes de votes négatives en vue du scrutin du 17 mai prochain. Leur refus du passeport biométrique s’explique d’abord par le caractère contraignant de cette mesure et ensuite par le potentiel d’abus que représente l’enregistrement de données personnelles. Dans le secteur de la santé publique, les Seniors UDC s’opposent à un onéreux élargissement des prestations médicales obligatoirement couvertes par l’assurance-maladie. Ils demandent au contraire une réduction du catalogue des prestations.

Les Seniors UDC se sont réunis le 22 avril 2009 à Olten pour leur assemblée ordinaire. Il s’agissait notamment de définir leurs positions concernant les votations fédérales sur le passeport biométrique et le projet « pour la prise en compte des médecines complémentaires ».

C’est à l’unanimité que les Seniors UDC ont rejeté l’introduction obligatoire du passeport comportant des données biométriques. Outre le risque d’abus que représente cet enregistrement d’informations personnelles dans une banque de données centrale, le coût élevé de ce passeport et la tendance croissante à la centralisation (il n’y aura à l’avenir plus qu’un seul service par canton délivrant des passeports) parlent clairement en défaveur de ce projet. De plus, les Seniors UDC estiment que les citoyens doivent avoir le droit de choisir entre un passeport avec ou sans données biométriques.

Les Seniors UDC ont aussi nettement refusé le second objet des votations qui donne un article constitutionnel à la médecine complémentaire. Avec une seule voix d’opposition, ils ont décidé de recommander au peuple de rejeter ce texte. « Quand on sait que les primes d’assurance-maladie vont augmenter jusqu’à 15% avant la fin de cette année, on ne peut soutenir une extension du catalogue des prestations de base. L’objectif doit plutôt être de stabiliser enfin le coût de la santé publique », a souligné le conseiller national Theophil Pfister, président des Seniors UDC. Ces derniers demandent donc que la médecine complémentaire reste l’affaire des assurances complémentaires afin d’éviter une nouvelle explosion des coûts, notamment au détriment des personnes âgées.

Berne, 24 avril 2009

partager l’article
Thèmes
plus sur le thème
Journal du parti
partager l’article
04.12.2019, de Marcel Dettling
La population suisse a franchi le cap des 8,5 millions d’habitants. Le PS, le PLR, le PDC... lire plus
Journal du parti
partager l’article
04.12.2019, de Céline Amaudruz
Schengen – le concept de l ‘UE avec des frontières ouvertes a échoué. C ‘est ce que... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
03.12.2019
Les habitants des régions frontalières souffrent de la criminalité brutale qui pénètre quasiment tous les jours en... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Religion

Nous engager pour nos valeurs.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord