Participer
Communiqué de presse

Service public: faire enfin toute la lumière sur les copinages politiques

Réuni aujourd’hui à Berne, le groupe parlementaire UDC a exigé l’ouverture d’une enquête externe pour faire toute la lumière sur les agissements de la Poste et de CarPostal SA. Il a déposé à cet effet une interpellation parlementaire urgente sous le titre de « Les copinages politiques conduisent-ils à l’intransparence, au manque de recul et à la mauvaise gestion dans les entreprises de service public? ».

Critiquant l’expertise de complaisance sur les effets des accords de Schengen/Dublin que le Conseil fédéral a présentée, les parlementaires UDC réclament du gouvernement un décompte de la totalité des coûts de ces accords. Ils posent en outre des questions concernant ledit accord institutionnel avec l’UE en demandant en particulier qui est effectivement le législateur dans notre pays. Enfin, ils soutiennent à l’unanimité l’initiative pour l’autodétermination que le Conseil des Etats examine comme chambre prioritaire durant cette session.

C’est à l’unanimité que le groupe UDC a décidé de soutenir l’initiative pour l’autodétermination que le Conseil des Etats examinera durant la troisième semaine de cette session parlementaire. Ce projet vise à rétablir le régime qui a fait ses preuves en Suisse: le peuple et les cantons forment le législateur et le constituant dans notre pays et non pas une alliance obscure et inquiétante composée du Parlement et du Conseil fédéral, de l’administration, de juges et de professeurs de droit. L’initiative pour l’autodétermination corrige ce mauvais cap; elle rétablit la Constitution fédérale dans son rôle de source suprême du droit suisse et exige que les règles inscrites dans la Constitution fédérale s’appliquent en priorité, à l’exception du droit international impératif. La sécurité du droit et la stabilité sont des piliers essentiels de notre prospérité et de notre performance économique. Lorsque des résultats de votations populaires ne sont plus acceptés par le pouvoir politique, la démocratie n’est plus qu’une farce. La situation devient instable et imprévisible et provoque une détérioration des conditions-cadres économiques. L’économie en général et les arts et métiers en particulier ont donc tout intérêt à soutenir l’initiative pour l’autodétermination.

Introduction d’un référendum financier facultatif au niveau fédéral
Le contrôle populaire exercé sur les budgets publics grâce à la démocratie directe a fait les preuves de son efficacité en Suisse. Les impôts sont les plus modérés et les dépenses publiques les plus basses lorsque le peuple a la voix au chapitre. L’UDC est donc clairement d’avis que les citoyennes et citoyens doivent recevoir la possibilité de se prononcer sur des projets financiers d’une certaine importance. Elle a déjà déposé dans le passé plusieurs interventions dans le but d’introduire un référendum financier facultatif. Son groupe a donc décidé à l’unanimité moins quelques abstentions de soutenir la motion du conseiller aux Etats Thomas Minder intitulée « Introduction du référendum financier facultatif au niveau fédéral ».

Admettre la surveillance des bénéficiaires des assurances sociales
Le groupe UDC a apporté son soutien unanime au projet de loi permettant la surveillance des bénéficiaires de prestations des assurances sociales. Ces dernières auront ainsi les compétences nécessaires pour combattre la perception abusive de prestations. Des expériences faites dans le passé ont révélé que des douzaines de millions de francs pouvaient être économisées grâce à la surveillance des cas suspects. Les parlementaires UDC ont approuvé la proposition de la commission préparatoire selon laquelle une autorisation d’un juge ne doit être demandée que lorsque l’observation recourt à des traceurs GPS. En revanche, ils s’opposent à l’exigence d’une autorisation judiciaire pour toutes les observations, car cela entraînerait des complications administratives rendant impossible dans la pratique de nombreuses surveillances de personnes suspectes.

plus sur le thème
éditorial
partager l’article
22.03.2019, de Thomas Aeschi
L'UDC s'engage pour la responsabilité individuelle dans tous les domaines. Le groupe UDC a néanmoins rejeté durant... lire plus
Journal du parti
partager l’article
13.03.2019, de Thomas de Courten
La prévoyance vieillesse reste un sujet brûlant. Ce n’est qu’avec une UDC qui ressort renforcée des élections... lire plus
Consultation
partager l’article
05.03.2019
L'UDC soutient en principe l'objectif de la modification de la loi sur la surveillance des assurances (LSA).... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Politique des médias

 Plus de diversité, moins d’Etat

Religions

S’engager pour nos valeurs

Politique de la sécurité

Punir les criminels au lieu de les chouchouter

Défense nationale

Pour la sécurité du pays et de ses habitants

Politique de la famille

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle

Politique de l'énergie

Pour un approvisionnement énergétique sûr et avantageux

Citoyen et l'Etat

Défendre la liberté menacée

Politique de l'économie

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie

Politique du sport

Bon pour le corps et l’esprit

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord