Participer
Communiqué de presse

Session extraordinaire durant l’état d’exception: l’UDC est opposée à ce projet inutile et irresponsable

L’UDC est d’accord avec la tenue d’une session parlementaire extraordinaire début mai, mais uniquement à la condition que le Conseil fédéral lève l’état d’exception le 19 avril prochain. En cas de prolongation de l’état d’exception, une session extraordinaire aurait pour principal effet de jeter la confusion, d’empêcher l’application des mesures sanitaires et économiques prises et d’accroître l’insécurité économique. De plus, la tenue d’une session, qui ne répond à aucune nécessité urgente, violerait forcément l’interdiction de réunion et serait irresponsable.

Face à la crise du coronavirus, le Conseil fédéral s’efforce, conformément au règlement des compétences prévu pour les situations d’urgence, de protéger la santé des habitants et notre système sanitaire, tout en maintenant les activités économiques indispensables à notre pays. Les dommages provoqués par cette crise seront dans une large mesure compensés par une aide immédiate de 42 milliards de francs approuvée ces dernières semaines.

A la suite de la « déclaration de situation extraordinaire » par le Conseil fédéral, la responsabilité de toutes les mesures à prendre est de la compétence du gouvernement fédéral jusqu’au 19 avril 2020 – et au-delà si cet état d’exception est prolongé. Conformément à la loi en vigueur, la délégation des finances du Parlement fédéral a approuvé le train de mesures de soutien d’un montant de 42 milliards de francs.

Dans ces conditions, l’UDC refuse la tenue d’une session parlementaire extraordinaire aussi longtemps que dure cet état d’exception. Il s’agit en effet d’éviter de compliquer l’application des mesures prises, mais au contraire de les imposer – qu’elles soient lacunaires ou non – jusqu’à la fin de cette situation particulière. Les décisions législatives nécessaires pourront être prises lorsque cette situation extraordinaire sera terminée.

De plus, il serait proprement irresponsable de réunir plus de 300 personnes de toutes les régions de Suisse pour une séance parlementaire extraordinaire aussi longtemps que la Confédération impose une interdiction de réunion de plus de cinq personnes.

partager l’article
plus sur le thème
Consultation
partager l’article
29.04.2021
L’UDC Suisse est favorable à la cohésion confédérale et aux échanges et interactions entre les locuteurs des... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
28.04.2021
L'intervention souveraine du président de la Confédération Guy Parmelin à Bruxelles ne doit pas faire oublier que... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord