Participer
Communiqué de presse

Immigration illégale: stopper le laisser-faire des villes de gauche

Les immigrants illégaux n’ont pas droit à une autorisation de séjour en Suisse. Néanmoins, ils profitent de notre système financé par les impôts et taxes de la population laborieuse. La notion de « sans-papiers » créée par la gauche sert en fait à minimiser le problème de l’immigration illégale. Il faut mettre fin à cette situation intolérable. L’UDC a déposé une série d’interventions parlementaires afin que les clandestins soient enfin traités pour ce qu’ils sont: des personnes qui violent nos lois et qui doivent donc immédiatement quitter la Suisse.

Dans les villes gouvernées par la gauche surtout, les immigrants illégaux ne sont pas seulement tolérés, mais accueillis à bras ouverts: ils peuvent envoyer leurs enfants à l’école, louer des logements et la police reçoit l’ordre de fermer les yeux. Certaines villes comme Zurich vont même plus loin en envisageant d’offrir aux clandestins des droits supplémentaires avec ladite « City Card », une sorte de document d’identité communal.

L’UDC s’oppose avec détermination à ces pratiques. Il est hors de question qu’une personne qui viole nos lois et séjourne illégalement en Suisse soit récompensée par une police qui détourne le regard et par des avantages financés par les contribuables. Le groupe parlementaire fédéral UDC a donc déposé aujourd’hui durant cette session spéciale une série d’interventions pour mettre fin à cette politique illégale du laisser-faire voulue par la gauche.

Voici les exigences concrètes de l’UDC:

  • modifier la loi fédérale sur l’assurance-maladie (LAMal) afin que les personnes qui vivent illégalement et sans autorisation de séjour en Suisse soient exclues de l’obligation de s’assurer. Les frais de santé de ces personnes devront désormais être assumés par les communes (et les cantons) qui tolèrent ces agissements illégaux.
    Initiative
  • les bases légales doivent être adaptées afin que les immigrants illégaux ne bénéficient plus de prestations de l’AI.
    Initiative
  • l’obligation d’annoncer imposée aux autorités doit être étendue: les institutions de formation de même que les principaux supports du système d’assurance sociale comme les caisses maladie, les caisses de compensation et les institutions de la prévoyance professionnelle devront à l’avenir informer les services des étrangers de la Confédération et des cantons lorsqu’ils ont connaissance de la présence d’immigrants clandestins. Les échanges de données entre les autorités et les assurances sociales doivent être systématisés.
    Initiative
    Initiative
  • des contrats importants comme des contrats de travail, des contrats de location, des comptes bancaires, des contrats de téléphonie mobile, etc. ne pourront être conclus qu’en présence d’une attestation de domicile d’une commune.
    Initiative
  • la commune de domicile qui tolère la présence de clandestins doit en assumer intégralement les coûts.
    Initiative
  • les bases légales doivent être adaptées afin d’interdire des documents d’identification communaux et cantonaux pour les clandestins, comme lesdites « City-Cards ».
    Initiative
  • les sanctions pénales frappant les employeurs, services de placement et propriétaires immobiliers qui engagent des immigrants illégaux, leur procurent des emplois ou leur louent un logement doivent être durcies.
    Initiative
  • le Conseil fédéral doit résilier le « Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels » de l’ONU qu’il a signé en 1991. Ensuite, il signera à nouveau ce pacte avec la réserve que tous les droits qui y sont mentionnés ne valent que pour les personnes en séjour légal.
    Initiative
partager l’article
plus sur le thème
éditorial
partager l’article
28.06.2022, de Thomas Hurter
Cela fait maintenant quelques mois qu’on nous montre soudainement que nous et plusieurs autres pays avons toujours... lire plus
éditorial
partager l’article
27.06.2022, de Céline Amaudruz
Si vous vous demandiez à quoi ressemblerait l’avenir dans le monde idéal des Verts, vous trouverez un... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel.031 300 58 58 – fax031 300 58 59 – E-Mail:info@udc.ch – IBAN:CH83 0023 5235 8557 0001 Y

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord