Participer
Communiqué de presse

Stopper l’imposition multiple pour la SSR

La révision de la loi sur la radio et la télévision (LRTV) a été approuvée d’extrême justesse le 14 juin 2015 avec une majorité de seulement 50,1%. Le premier prélèvement de l’impôt sur les médias (autrefois la redevance Billag) auprès des entreprises provoque de nombreuses mauvaises surprises depuis janvier 2019. L’Union suisse des arts et métiers a même qualifié ce procédé d’arnaque honteuse. Le conseiller national UDC Gregor Rutz veut corriger cette injuste imposition multiple avec une initiative parlementaire. La Commission du Conseil des Etats (CTT-CE) a refusé aujourd’hui de le suivre.

Depuis le début de cette année, non seulement les particuliers, mais aussi les entreprises doivent payer la taxe radio/TV si elles réalisent un chiffre d’affaires de plus de 500’000 francs. Or, comme des communautés de travail créées par des entreprises pour exécuter des mandats importants sont également soumises à la TVA, on assiste à une double, voire à une triple imposition. Les entreprises reçoivent une facture pour le chiffre d’affaires de la communauté de travail, puis pour le même chiffre d’affaires de leur propre entreprise. Et si l’entreprise fait partie d’un holding, qui déclare encore une fois le chiffre d’affaires, l’impôt médiatique est prélevé pour la troisième fois. Qui plus est, tous les collaborateurs de ces entreprises, communautés de travail et holdings paient déjà cet impôt à titre privé.

Il s’agit là d’une authentique arnaque fiscale qui repose sur une erreur législative. Le conseiller national UDC Gregor Rutz a donc déposé une initiative parlementaire (18.405) sous le titre « De la parole à l’acte. Supprimer la redevance de radio-télévision pour les entreprises ». Alors que la commission du Conseil national a approuvé ce projet par 14 voix contre 9, celle du Conseil des Etats s’y est opposée aujourd’hui par 10 voix contre 2.

Prêcher bruyamment le soutien aux PME à la table du bistro et soutenir effectivement les PME au Palais fédéral sont manifestement deux choses très différentes. L’objet retourne au Conseil national. L’UDC compte sur l’appui des conseillers nationaux de droite en faveur de l’industrie suisse.

partager l’article
Thèmes
plus sur le thème
éditorial
partager l’article
12.02.2019, de Gregor Rutz
Les discussions sur la justification et le montant de l'impôt médiatique ne cessent depuis que la révision... lire plus
Consultation
partager l’article
25.10.2018
L'UDC reconnaît le besoin des entreprises de disposer d'une structure de réseau et d'information fonctionnant parfaitement. Elle... lire plus
Consultation
partager l’article
12.10.2018
L'UDC rejette la nouvelle loi sur les médias électroniques qui provoque une sensible extension du mandat de... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Agriculture

Pour une production indigène.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Armée

La sécurité de la population.

Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord