Participer
Communiqué de presse

Succès de l’engagement pour les régions de montagne: le Conseil fédéral tient compte des exigences de l’UDC

Grâce à l’UDC, le tourisme hivernal en Suisse ne sera pas soumis à des restrictions massives. Le Conseil fédéral a renoncé à imposer des limites de capacité aux régions de ski de tout le pays. En revanche, on a du mal à comprendre pourquoi les chemins de fer de montagne et les télécabines ne peuvent être occupés qu’à raison de deux tiers alors que des transports publics bondés ont le droit de circuler dans les villes.

L’UDC prend acte du fait que le Conseil fédéral a tenu compte de son exigence en renonçant à restreindre de manière massive dans tout le pays le nombre d’hôtes que peuvent accueillir les régions de ski. Autre aspect positif de la décision gouvernementale: les exploitations gastronomiques pourront rester ouvertes pour répondre au tourisme hivernal. Des milliers d’exploitations des régions de montagne dépendent en effet des recettes qu’elles peuvent réaliser durant le petit nombre de semaines que dure la saison d’hiver. Les entreprises touristiques ont préparé des concepts de protection complets dont l’efficacité a déjà été prouvée durant l’été. Il va de soi que ces dispositifs devront être rigoureusement imposés également durant la saison hivernale.

En revanche, on voit mal pourquoi les chemins de fer de montagne et les télécabines ne sont autorisés à occuper que les deux tiers de leurs places alors que des trains, trams et bus bondés continuent de circuler dans les villes. De l’avis de l’UDC, il ne s’agit plus ici de protection de la population, mais des effets de la politique arbitraire de la gauche. L’UDC voit aussi d’un œil critique le maintien de la limitation généralisée des clients admis dans les magasins. A ce niveau également, il existe pourtant des concepts de protection efficaces.

L’UDC salue la décision du Conseil fédéral de renoncer à obliger les employeurs d’offrir du travail à domicile. Une telle obligation aurait contraint les entreprises d’assumer des frais de bureautique pour des milliards de francs. Il est également réjouissant de constater que le Conseil fédéral abandonne l’idée de limiter à deux ménages les rencontres – par exemple pendant les fêtes de fin d’année – dans un cadre privé et au restaurant.

partager l’article
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
17.09.2021
L'UDC salue le fait que le Conseil fédéral renforce enfin les contrôles aux frontières nationales. Les personnes... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
14.09.2021
Journal du parti
partager l’article
10.09.2021, de Marco Chiesa
La politique de la Gauche, c'est de prendre l'argent dans la poche des contribuables et de gonfler... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel.031 300 58 58 – fax031 300 58 59 – E-Mail:info@udc.ch – PC:30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord