Participer
Communiqué de presse

Supprimer le droit de recours des associations

Sous le prétexte de la protection de l’environnement, des associations, organisations et institutions peuvent retarder des nouvelles constructions, des parkings et d’autres ouvrages utiles au…

(UDC) Sous le prétexte de la protection de l’environnement, des associations, organisations et institutions peuvent retarder des nouvelles constructions, des parkings et d’autres ouvrages utiles au trafic. Des centaines de projets de construction sont aujourd’hui bloqués dans tout le pays. Manifestement, le droit de recours des associations est une source d’abus. L’opposition au stade de football de Zurich en a été une illustration flagrante. L’UDC demande donc la suppression pure et simple du droit de recours des associations.

Cela fait des années que l’UDC dépose des interventions parlementaires pour attirer l’attention sur les dommages économiques générés par l’usage abusif du droit de recours des associations et pour demander et proposer des corrections. L’initiative parlementaire du conseiller aux Etats Hans Hofmann (UDC/ZH) vient enfin d’obtenir une majorité. Cette intervention vise à simplifier l’étude d’impact sur l’environnement et à empêcher l’utilisation abusive du droit de recours des associations. Le Parlement s’est engagé sur la bonne voie.

Mais l’UDC veut davantage. Elle demande la suppression pure et simple du droit de recours des associations pour permettre enfin la réalisation de projets d’installations sportives, de centres commerciaux, de parkings et de dessertes routières bloqués depuis longtemps. Le droit de recours des associations est aussi une source de conflit entre des décisions prises démocratiquement par le peuple concernant des projets de construction et des procédures judiciaires. Il n’est pas acceptable qu’une seule organisation écologiste puisse bloquer pendant des années un projet de construction qui a été approuvé par la majorité de la population concernée. Il faut également mettre fin à ces pratiques inadmissibles qui consistent à forcer les maîtres de l’ouvrage à négocier et accepter des conventions louches en faveur d’organisations écologistes dans le seul but d’échapper à un recours.

Berne, 13 juin 2006

partager l’article
Thèmes
plus sur le thème
éditorial
partager l’article
31.08.2020, de Marco Chiesa
Chère Famille UDC, Je remercie les délégués de l'UDC Suisse de leur soutien et de l'enthousiasme avec... lire plus
Exposé
partager l’article
11.08.2020, de Marco Chiesa
En acceptant la libre circulation des personnes nous avons abandonné le modèle à succès qui a fait... lire plus
Exposé
partager l’article
11.08.2020, de Céline Amaudruz
Le 9 février 2014, peuple et cantons ont accepté une initiative UDC visant à reprendre le contrôle... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Armée

La sécurité de la population.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Agriculture

Pour une production indigène.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord