Participer
Communiqué de presse

« Too big to fail »: l’UDC ne veut pas d’une garantie d’Etat pour les grandes banques

L’UDC a pris acte du lancement aujourd’hui de la procédure de consultation sur des projets de lois résolvant la problématique "too big to fail". Elle examinera les propositions en détail avant de…

L’UDC a pris acte du lancement aujourd’hui de la procédure de consultation sur des projets de lois résolvant la problématique « too big to fail ». Elle examinera les propositions en détail avant de prendre position. Les sévères conditions imposées concernant les fonds propres, la liquidité et la répartition des risques réduisent le risque d’effondrement d’une banque et doivent donc en principe être saluées. Il faut cependant aussi adopter des mesures administratives contraignantes pour les cas où une banque risque tout de même de tomber en faillite. En pareil cas, les conditions prévues pour les grandes banques, dont dépend le fonctionnement de l’ensemble du système, paraissent insuffisantes. Compte tenu des développements internationaux, une structure de holding, dans laquelle des filiales indépendantes les unes des autres exercent leurs activités en Suisse et à l’étranger, constitue un modèle efficace qui devrait être concrétisé.

L’UDC a déposé durant les deux années et demie écoulées plusieurs interventions parlementaires pour résoudre rapidement la problématique « too big du fail. La commission d’experts pour limiter les risques économiques que représentent les grandes entreprises a été constituée en 2008 sur proposition de l’UDC. L’an passé le groupe parlementaire UDC a déposé une nouvelle intervention exigeant la réduction de ce risque économique moyennant des exigences structurelles imposées aux grands instituts financiers. Une telle intervention est indispensable pour empêcher que la faillite d’une grande banque n’entraîne toute l’économie nationale dans sa chute.

Les propositions présentées par le Conseil fédéral indiquent des pistes à suivre pour atténuer le risque que représentent les grandes banques. L’UDC salue également dans ce contexte les allègements fiscaux prévus comme la suppression des droits d’émission sur les obligations et valeurs monétaires.

Pour l’UDC, il est évident que l’Etat doit prendre toutes les mesures nécessaires pour éviter d’être coresponsable en cas de faillite bancaire et pour empêcher des conséquences néfastes pour l’ensemble de l’économie. Le Conseil fédéral esquisse plusieurs propositions dans ce sens. Des structures d’entreprise, dans lesquelles plusieurs filiales indépendantes les unes des autres exercent leurs activités bancaires en Suisse et à l’étranger, s’imposent. Ce système permettrait d’éviter une garantie de l’Etat et aussi d’alléger l’énorme appareil administratif mis en place par la surveillance des banques. Le projet de loi devrait définir plus clairement et de manière plus contraignantes ces exigences.

Berne, 22 décembre 2010

plus sur le thème
Journal du parti
partager l’article
20.02.2019, de Magdalena Martullo
L'accord-cadre institutionnel avec l'UE présenté par le Conseil fédéral ne nous convient pas. C'est tout sauf du... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
19.02.2019
Le Conseil fédéral entend verser durant les quatre années à venir environ 150 millions de francs au... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
11.02.2019
L'UDC salue l'accord commercial signé aujourd'hui par le ministre britannique du commerce Liam Fox et le ministre... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Politique des étrangers

Limiter l’immigration

Politique extérieure

Indépendance et autodétermination

Politique agricole

Pour une production indigène

Religions

S’engager pour nos valeurs

Politique de la famille

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle

Politique d'asile

Régler enfin le chaos dans le secteur de l’asile

Politique des transports

Se déplacer librement sans obstacle chicanier

Le cas particulier suisse

Pour une Suisse indépendante et sûre d’elle

Politique de la sécurité

Punir les criminels au lieu de les chouchouter

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5
Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord