Participer
Communiqué de presse

Trois fois NON à la loi COVID, au « mariage pour tous » et à l’initiative de « 99 % »

Pour l’assemblée de demain, le comité du parti recommande aux délégués de l’UDC Suisse un NON à l’initiative populaire « Alléger les impôts sur les salaires, imposer équitablement le capital » (initiative de 99%), un NON à la modification du code civil suisse « Mariage pour tous » et un NON à la loi fédérale sur les bases légales des ordonnances du Conseil fédéral visant à surmonter l’épidémie du COVID-19 (loi COVID-19).

Le comité de l’UDC Suisse s’est réuni aujourd’hui à Fribourg ; la séance a été centrée sur les recommandations de votes à l’assemblée des délégués de demain. Les deux objets du 26 septembre (initiative de 99%, « Mariage pour tous ») et le second référendum contre la loi COVID-19, qui sera mis au vote le 28 novembre, ont été discutés.

La loi COVID-19 a été critiquée dès le début par le groupe parlementaire de l’UDC, notamment en raison de l’articulation de différents thèmes (aide économique aux personnes concernées par l’interdiction de travail par le Conseil fédéral et l’octroi de pouvoirs étendus au Conseil fédéral). Le groupe parlementaire de l’UDC a tenté en vain au Parlement de séparer les deux objets. Lors de son assemblée des délégués en mars, l’UDC Suisse a donc décidé de donner la liberté de vote en vue du référendum du 13 juin.

Le comité soutient les buts du second référendum sur le COVID-19. C’est pourquoi il a décidé aujourd’hui majoritairement de recommander à l’assemblée des délégués de demain un NON à la loi COVID-19. Le point le plus critiqué est le certificat de COVID qui sert de base à une discrimination juridique des non-vaccinés. L’extension du pouvoir du Conseil fédéral fait également l’objet de critiques. Des milliards de francs des contribuables ont été gaspillés pour une lutte présumée contre la pandémie. L’UDC a toujours critiqué et combattu la politique du lockdown arbitraire et disproportionné ordonné par le Conseil fédéral.

Ne pas détruire les PME et les emplois

L’initiative d’extrême gauche de 99 % des Jeunes socialistes est non seulement extrême dans ses exigences, mais aussi très problématique dans sa mise en œuvre. Les conséquences seraient particulièrement dévastatrices pour un grand nombre d’entreprises familiales suisses ainsi que pour les startups et l’innovation. L’augmentation des charges fiscales entraînerait une fuite massive des ressources financières dont nos PME ont besoin pour survivre et se développer. Par conséquent, le comité de l’UDC recommande aux délégués à l’unanimité un NON à cette initiative.

De son côté, la proposition du « mariage pour tous » conduit à l’arbitraire et au non-engagement, un pas supplémentaire vers la réforme du droit du mariage et de la famille. Le mariage entre un homme et une femme serait grandement affaibli en mettant sur un pied l’égalité de toutes sortes de formes de cohabitation. La porte serait également ouverte aux dons de sperme, aux adoptions et aux mères porteuses. L’intérêt de l’enfant et le droit de connaître les parents biologiques sont mis de côté. Pour ces raisons, le comité du parti recommande également majoritairement un NON à cet objet.

À la suite de sa séance, le comité du parti a rencontré la population locale lors d’un « UDC proche de vous » à la place Jean Tinguely à Fribourg par un temps estival.

plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
09.05.2022
La guerre en Ukraine a aussi des conséquences pour les habitants de notre pays. Les prix des... lire plus
Journal du parti
partager l’article
21.04.2022, de Albert Rösti
La modification de la loi sur la transplantation prévue par le Conseil fédéral et le Parlement est... lire plus
éditorial
partager l’article
19.04.2022, de Jean-Luc Addor
La demande en organes susceptibles d’être transplantés est nettement supérieure au nombre des organes dont les donneurs... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Culture

La culture n’est pas une tâche de l’Etat.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel.031 300 58 58 – fax031 300 58 59 – E-Mail:info@udc.ch – IBAN:CH83 0023 5235 8557 0001 Y

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord