Participer
Communiqué de presse

UDC: il faut expulser les trafiquants de drogues africains

Depuis quelques semaines, le problème posé par les trafiquants de drogues africains s’est fortement accentué, notamment au Tessin. La situation se dégrade de jour en jour, si bien que l’UDC du…

(UDC) Depuis quelques semaines, le problème posé par les trafiquants de drogues africains s’est fortement accentué, notamment au Tessin. La situation se dégrade de jour en jour, si bien que l’UDC du Tessin a lancé un appel au secours au groupe UDC des Chambres fédérales. Les parlementaires UDC sont d’accord pour demander un renforcement immédiat de la protection des frontières par l’armée, l’ouverture de centres d’hébergement collectifs et l’expulsion des trafiquants de drogues et autres criminels.

Par sa politique trop lâche en matière de drogues, la Suisse est devenue un eldorado pour les trafiquants et toxicomanes étrangers. Et comme, de surcroît, la politique d’asile suisse invite littéralement aux abus, le trafic de drogues est dominé par des requérants d’asile et autres immigrants clandestins. Les ressortissants d’Afrique noire et les Albanais y sont particulièrement actifs. La Confédération admet cette situation dans son rapport de politique intérieure 2002, mais n’envisage aucune mesure de correction.

Le canton du Tessin est particulièrement touché par ce phénomène. Cela s’explique par le voisinage de l’Italie dont les autorités ne surveillent pas – contrairement aux belles déclarations de l’UE concernant sa « frontière extérieure » – les frontières et se contentent de repousser les immigrants clandestins vers les pays voisins au lieu de combattre les bandes de passeurs. Parallèlement, de nombreux toxicomanes italiens viennent en Suisse pour s’y approvisionner en drogues.

Les autorités sont résignées depuis longtemps. Leurs actions sont déterminées par les œuvres d’entraide et les travailleurs sociaux. Conséquence: la protection de la population n’est plus assurée et les bandes organisées de passeurs font des affaires superbes. Face à cette situation inadmissible, l’UDC du canton du Tessin a lancé un appel au secours au groupe UDC des Chambres fédérales. Les parlementaires fédéraux tessinois se moquent en effet complètement de ce problème de leur canton. Le groupe UDC a donc décidé à l’unanimité de déposer des interventions parlementaires au contenu suivant:

– renforcement de la protection des frontières; l’armée doit être engagée à cet effet comme cela se fait depuis longtemps et avec succès en Autriche;

– hébergement centralisé des requérants d’asile jusqu’à la décision définitive sur la demande d’asile; le renvoi de Suisse doit se faire directement depuis ces centres d’hébergement collectifs;

– refus immédiat des demandes d’asile et expulsion des personnes actives dans le trafic de drogues ou commettant d’autres délits;

– définition du séjour clandestin comme acte pénal entraînant au moins six mois d’emprisonnement suivis de l’expulsion du pays.

Berne, le 16 septembre 2003

plus sur le thème
éditorial
partager l’article
09.01.2020, de Yves Nidegger
L’homosexualité n’est ni une race, ni une ethnie, ni une religion. Sous couvert de protéger la paix... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
08.01.2020
L'UDC est révoltée par la décision du Tribunal administratif fédéral d'interdire le renvoi en Italie de familles... lire plus
éditorial
partager l’article
07.01.2020, de Roger Köppel
Le 9 février prochain les Suissesses et les Suisses voteront sur une modification du Code pénal et... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Liberté et sécurité

Défendre la liberté menacée.

Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord