Participer
Communiqué de presse

Un jour noir pour la démocratie directe

Il y a exactement trois ans jour pour jour, le peuple et les cantons ont approuvé l’initiative contre l’immigration de masse. Le souverain a ainsi donné au Conseil fédéral et au Parlement un mandat clair: la Suisse doit reprendre le contrôle autonome de l’immigration sur son territoire en imposant des plafonds et des contingents. Toujours selon l’article constitutionnel approuvé par le peuple et les cantons, les traités de droit public qui sont contraires à ce principe devaient être renégociés en l’espace de trois ans et adaptés. En cas de non-application de la décision du peuple du 9 février 2014, le Conseil fédéral devait la mettre en œuvre par la voie d’ordonnances. L’UDC constate aujourd’hui que la majorité du Conseil fédéral et du Parlement ignore délibérément la décision du peuple, remettant ainsi en question le fondement de notre régime politique basé sur la démocratie directe.

Le Conseil fédéral avait le devoir de renégocier l’accord de libre circulation des personnes avec l’UE, voire éventuellement de le résilier pour aujourd’hui. En outre, il était obligé de gérer l’immigration en Suisse par la voie de contingents comme dans le passé. En lieu et place le gouvernement a adopté avec la complicité du Parlement une loi alibi et tente aujourd’hui, par le biais de ses contreprojets à l’initiative RASA, d’élever au niveau du droit constitutionnel cette loi qui viole précisément la Constitution. La situation est ainsi claire: une élite arrogante et prétentieuse composée de la majorité du Conseil fédéral et du Parlement, aidée par des juges et des hauts fonctionnaires, fait tout ce qui est en son pouvoir pour empêcher que le peuple suisse puisse décider de l’immigration dans son pays. Il s’agit d’une attaque frontale contre la démocratie directe et contre la liberté de notre pays dans le but d’intégrer autant que possible la Suisse dans une UE chancelante. Comme dans beaucoup d’autres pays européens, les années à venir seront décisives pour la Suisse, pour son autodétermination en tant que nation libre. L’UDC se lance avec détermination dans ce combat. Elle révélera cet été comment le principe de la libre circulation des personnes peut être écarté une fois pour toutes afin d’offrir à la Suisse un avenir dans la prospérité, la liberté et l’autodétermination. Ce n’est pas la première fois dans l’histoire de la Suisse que le peuple doit s’imposer face à une majorité gouvernementale et parlementaire qui n’a plus le courage de défendre la liberté du pays.

plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
21.01.2020
Dans le contexte du pacte de l'ONU pour les migrations, l'UDC exige que le Conseil fédéral soit... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
13.01.2020
Selon divers comptes rendus de la presse, le président turc Recep Tayyip Erdogan a prononcé lors d'une... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
18.12.2019
L'accord de Schengen et avec lui le principe UE des frontières ouvertes ont apporté à la Suisse... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Agriculture

Pour une production indigène.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord