Participer
Communiqué de presse

Un millard pour récompenser la pression exercée par l’UE?

A la suite des récentes décisions populaires concernant des baisses d’impôt, l’UE a massivement renforcé sa pression en vue de faire modifier le système fiscal suisse. L’UE ignore ainsi la…

(UDC) A la suite des récentes décisions populaires concernant des baisses d’impôt, l’UE a massivement renforcé sa pression en vue de faire modifier le système fiscal suisse. L’UE ignore ainsi la souveraineté suisse. Bien qu’une proposition de non entrée en matière et une proposition de renvoi faites par l’UDC soient encore pendantes devant le Parlement, le Conseil fédéral entend verser un milliard de francs à l’UE. Le groupe UDC exige que le Conseil fédéral n’effectue aucun versement à l’UE tant que celle-ci ne s’est pas engagée à respecter notre souveraineté dans le domaine fiscal aussi et que le Parlement ne s’est pas prononcé sur les deux propositions de l’UDC.

Basé sur la subsidiarité, le système fiscal de la Suisse, qui laisse une grande liberté aux cantons et aux communes, est un facteur essentiel de la faible charge fiscale que connaît la Confédération en comparaison internationale. Grâce à ce système, la Suisse est une place économique internationale appréciée et attrayante. Mais la concurrence fiscale qui s’exerce au sein de la Suisse heurte manifestement l’UE centralisatrice. Il est inadmissible que l’UE, au-delà des accords bilatéraux, se mêle des affaires de notre pays et tente de faire modifier notre système fiscal en exerçant une pression politique massive. Ainsi, les fonctionnaires de l’UE foulent au pied la souveraineté suisse, ce que l’on ne saurait admettre.

L’odieuse soumission à l’UE se poursuit: le Conseil fédéral entend lui verser un milliard de francs à titre de contribution à la cohésion. Le „Memorandum of understanding » devrait être signé la semaine prochaine déjà. Ceci bien que l’UDC ait déposé au Conseil national une proposition de non entrée en matière et une proposition de renvoi qui seront traitées seulement au cours de la session de printemps. En signant ce mémorandum, le Conseil fédéral veut-il ignorer froidement les propositions de l’UDC ou écarter le Parlement?

Le groupe UDC exige que le milliard pour la cohésion approuvé par le Conseil fédéral soit versé à l’UE seulement lorsque les propositions de l’UDC auront été traitées et lorsque l’UE aura pleinement accepté le système fiscal libéral de la Suisse.

Sissach, le 24 février 2006

plus sur le thème
Journal du parti
partager l’article
08.10.2019
Le Conseil national a débattu de l’initiative populaire «Pour une immigration modérée» lors de la session d’automne.... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
26.09.2019
L'UDC est consternée devant la décision du Conseil des Etats de refuser l'initiative "Oui à l'interdiction de... lire plus
éditorial
partager l’article
25.09.2019, de Albert Rösti
Tous les partis sauf l'UDC ont refusé aujourd'hui au Conseil national que la Suisse gère de manière... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Agriculture

Pour une production indigène.

Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Energie

Pour un approvisionnement énergétique qui a de l’avenir.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord