Participer
Communiqué de presse

Un OUI réservé au nouveau régime financier 2021

Le Comité du parti de l’UDC Suisse s’est réuni aujourd’hui à Genève. Il recommande par 23 voix contre 3 et 1 abstention à l’assemblée des délégués de demain d’approuver l’initiative populaire « No-Billag » qui sera soumise au peuple le 4 mars. Il a en outre décidé par 23 voix contre 4 de soutenir le nouveau régime financier 2021.

L’UDC s’oppose avec détermination à la croissance constante du budget fédéral. Elle demande depuis des années à la Confédération de réexaminer sérieusement ses tâches et de plafonner ses dépenses. Alors que les dépenses fédérales se montaient encore à 46,2 milliards de francs en 2003, elles ont atteint plus de 71 milliards selon le budget 2018. Les dépenses fédérales ne peuvent cependant être plafonnées durablement que si la Confédération plafonne aussi ses recettes provenant des impôts, taxes et redevances. En 2013, la TVA a rapporté 17,2 milliards et l’impôt fédéral direct 12,4 milliards de francs. Selon le budget 2018, ces deux prélèvements produiront cette année dans le même ordre 23,4 et 21,5 milliards de francs.

Le nouveau régime financier 2021 permet à la Confédération de poursuivre le prélèvement de l’impôt fédéral direct et de la TVA jusqu’en 2035. C’est grâce à l’UDC que ce projet prévoit au moins cette limite temporelle. Le problème est que cela ne changera sans doute rien à la politique dépensière du Conseil fédéral et de la majorité de centre-gauche du Parlement. Il faudra donc relancer à moyen terme le débat sur le principe selon lequel l’impôt direct est en fait du ressort des cantons alors que la Confédération devrait se contenter de l’imposition indirecte. Le Comité du parti UDC Suisse a décidé par 23 voix contre 4 à l’arrêté fédéral sur le nouveau régime financier 2021.

Le Comité du parti recommande en outre aux délégués d’approuver demain l’initiative populaire « No-Billag ». Il s’est notamment laissé guider par les arguments suivants: la liberté de la presse est garantie en Suisse. Aux débuts de la SSR, lorsque la Suisse était entourée de dictatures, la présence d’un média étatique pouvait en effet être utile à la défense nationale spirituelle. Tel n’est plus le cas aujourd’hui. Voter oui à l’initiative « No-Billag », c’est supprimer la redevance obligatoire de 450 francs par an et forcer le Parti socialiste à payer lui-même sa propagande. Il est évident pour le Comité de l’UDC Suisse que la SSR est aujourd’hui beaucoup trop grande et trop chère. Le Conseil fédéral et la SSR refusant de l’admettre, il ne reste qu’à soutenir cette initiative.

A l’issue de leur séance, les membres du Comité du parti se sont fait expliquer le travail du Corps des gardes-frontière à Bardonnex.

plus sur le thème
Journal du parti
partager l’article
14.05.2019, de Thomas Aeschi
La classe moyenne est le pilier de notre pays. Cela étant, les salaires stagnent en Suisse, tandis... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
07.05.2019
En vue de la session parlementaire spéciale qui commence aujourd'hui, le groupe UDC a décidé de soutenir... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
19.02.2019
Le Conseil fédéral entend verser durant les quatre années à venir environ 150 millions de francs au... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Politique d'asile

Corriger enfin le chaos qui règne dans la politique d’asile.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Santé

La qualité grâce à la concurrence.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Agriculture

Pour une production indigène.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Environnement

Un environnement où il fait bon vivre aujourd’hui et demain.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Economie et prospérité

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord