Participer
Communiqué de presse

Un scandale: le Conseil fédéral fait à l’UE un cadeau de 1,302 milliard de francs d’argent des contribuables

Le Conseil fédéral a accordé une fois de plus aujourd’hui à l’UE un dit « versement pour la cohésion », soit 1302 millions de francs, sans obtenir une contrepartie notable de Bruxelles. Comme de coutume, la majorité du gouvernement continue ainsi de placer les intérêts de l’UE au-dessus de ceux de son propre pays.

Comment expliquer autrement la décision du Conseil fédéral de verser une fois de plus 1,302 milliard de francs d’argent des contribuables à l’UE sans obtenir une contrepartie d’une valeur au moins approchante? Juste pour se faire valoir auprès de Jean-Claude Juncker, président de la Commission UE en visite à Berne, la présidente PDC de la Confédération lui a fait ce cadeau de Noël anticipé aux frais des contribuables suisses. Dans son habituelle attitude de soumission face à l’UE, le gouvernement helvétique joue ses atouts alors que le jeu n’a même pas encore véritablement commencé. Un diplomate agissant de manière aussi maladroite et non professionnelle en ignorant les intérêts de son pays serait immédiatement remplacé. Et comme si cela ne suffisait pas, la présidente de la Confédération Doris Leuthard a confirmé la volonté du Conseil fédéral de conclure un accord-cadre sur la reprise automatique de droit et la reconnaissance de juges UE, traité qui fera de la Suisse une colonie du moloch bureaucratique et antidémocratique bruxellois.

Il va de soi que l’UDC se battra de toutes ses forces dans le cadre de la procédure de consultation et des débats parlementaires contre ce scandaleux gaspillage d’argent appartenant au peuple. Elle invite aussi avec insistance le Conseil fédéral à ne pas faire de promesses à l’UE avant la décision du Parlement, même si cela est sans doute trop tard aujourd’hui. Quant au nouveau ministre PLR des affaires étrangères, il est appelé à assumer ses responsabilités, se séparer des diplomates du DFAE trop proches de l’UE et à défendre avec force les intérêts de la Suisse conformément à la volonté du souverain et à la Constitution fédérale.

plus sur le thème
Journal du parti
partager l’article
16.01.2019, de Albert Rösti
L’UDC symbolise la liberté et la sécurité. A notre époque marquée par des migrations de populations entières... lire plus
Journal du parti
partager l’article
16.01.2019, de Roger Köppel
Le mensonge le plus éhonté proféré par des cercles intéressés à diffuser des fausses rumeurs sur la... lire plus
Journal du parti
partager l’article
16.01.2019, de Barbara Keller-Inhelder
Une protection des frontières renforcée signifie plus de sécurité dans le pays. La protection insuffisante des frontières... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Propriété

Contre l’expropriation, pour la protection de la sphère privée

Politique de la famille

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle

Politique d'asile

Régler enfin le chaos dans le secteur de l’asile

Citoyen et l'Etat

Défendre la liberté menacée

Politique de l'économie

Plus de liberté économique et moins de bureaucratie

Politique de la culture

La culture est l’affaire de la culture

Politique agricole

Pour une production indigène

Politique de la formation

Système de formation axé sur la pratique au lieu de réformes à répétition

Défense nationale

Pour la sécurité du pays et de ses habitants

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Recommander cette page par E-Mail


Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord