Participer
Communiqué de presse

Un signal clair contre le monopole démesuré de la SSR

La pétition déposée aujourd’hui qui exige une réduction des redevances radio et télévision est un signal clair pour une limitation du monopole de la SSR et pour plus de concurrence privée dans le…

La pétition déposée aujourd’hui qui exige une réduction des redevances radio et télévision est un signal clair pour une limitation du monopole de la SSR et pour plus de concurrence privée dans le domaine des médias électroniques. Les pétitionnaires réclament une baisse de cette redevance obligatoire d’actuellement 462 francs à 200 francs. Ce changement implique aussi une réforme d’un système cimentant le monopole de la SSR.

La conseillère nationale UDC Natalie Rickli était dès le début en première ligne pour le lancement de cette pétition que plus de 143 000 personnes ont signée en un temps record, la majeure partie des signatures ayant été récoltées sur internet. Il s’agit là non seulement une belle performance, mais aussi d’une confirmation claire et nette du scepticisme de larges couches de la population face au système actuel. C’est un signal sans équivoque en faveur de plus de concurrence et du renforcement des producteurs privés.

L’UDC relevé à plusieurs reprises ces dernières années les problèmes que pose la situation de monopole de la SSR. Elle a déposé de nombreuses interventions parlementaires pour exiger l’abandon de redevances obligatoires augmentant constamment et leur remplacement par un système plus souple et plus propice à la concurrence. C’est malheureusement le contraire qui a eu lieu: l’offre de la SSR a été constamment étendue, si bien qu’aujourd’hui aucun autre pays d’Europe ne possède autant de chaînes publiques que la Suisse. C’est difficile à croire, mais la SSR entretient 18 chaînes de radio et de télévision grâce notamment à plus d’un milliard de francs que la population est contrainte de lui verser sous la forme de redevances obligatoires. Il est évident que la garantie du service public n’exige nullement une telle profusion de stations, d’autant moins que nombre de ces programmes sont d’authentiques produits de niche qui peuvent parfaitement être offerts par des privés.

On ose espérer que la réduction des redevances réclamée par cette pétition secouera les structures encroûtées d’un paysage médiatique dominé par l’Etat. Le message de cette pétition est évident: abandonner des redevances obligatoires excessives, raviver la concurrence et renforcer la position des producteurs privés. L’idée d’abandonner le système actuel et de se battre contre le monopole démesuré de la SSR a ainsi trouvé de nouveaux et nombreux adeptes bien au-delà de l’électorat UDC. Le Conseil fédéral et le Parlement seraient bien inspirés de tenir compte de cette volonté clairement exprimée.

plus sur le thème
Consultation
partager l’article
05.08.2019
Le Conseil fédéral a été chargé par le biais de la motion 15.3416 de la conseillère nationale... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
03.07.2019
Le Conseil fédéral a présenté aujourd'hui ses propositions pour la réforme de l'AVS. L'UDC salue l'adaptation de... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

Médias

Plus de diversité, moins d’Etat.

Soutenir la propriété – renforcer la liberté

Non aux expropriations, oui à la protection de la sphère privée.

Institutions sociales

Garantir les institutions sociales – combattre les abus.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Sécurité, droit et ordre

Protéger les victimes et pas les délinquants.

Formation

Stopper les réformes prétentieuses et irréalistes– revenir à une formation axée sur la pratique.

Armée

La sécurité de la population.

L’être humain, la famille, la communauté

Responsabilité individuelle au lieu de mise sous tutelle.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel. 031 300 58 58 – fax 031 300 58 59 – E-Mail: info@udc.ch – PC: 30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord