Participer
Communiqué de presse

Votations du 13 juin: les délégués de l’UDC Suisse se prononcent pour la liberté de vote concernant la loi Covid-19

Réunis aujourd’hui en assemblée par la voie électronique, les délégués de l’UDC Suisse ont arrêté les mots d’ordre du parti en vue des votations fédérales du 13 juin prochain. Ils ont clairement refusé la loi sur le CO2 et les deux initiatives agricoles. En revanche, ils se sont prononcés pour la liberté de vote en ce qui concerne la loi Covid-19.

Loi fédérale sur les bases légales des ordonnances du Conseil fédéral visant à surmonter l’épidémie de COVID-19 (loi Covid-19): de l’avis de l’UDC, cette loi est totalement surchargée et aborde des thèmes qui n’ont aucun rapport entre eux: d’une part, elle règle les aides économiques prévues pour les salariés et entreprises frappés par les interdictions de travailler décrétées par le gouvernement et, d’autre part, elle délègue d’importantes compétences décisionnelles au Conseil fédéral. La réduction des pouvoirs discrétionnaires du Conseil fédéral justifierait en fait un refus de ce projet. Ce serait également une réponse adéquate à la politique de confinement erronée, arbitraire et nuisible du gouvernement. A l’inverse, cette loi mérite d’être soutenue parce qu’elle constitue la base légale de l’aide économique apportée aux personnes et exploitations souffrant des mesures contre la pandémie.

Il est, aux yeux de l’UDC, choquant du point de vue de la démocratie de présenter une loi qui pose deux questions alors que les citoyennes et citoyens ne peuvent donner qu’une seule réponse! L’UDC a tenté au Parlement de séparer les deux domaines – sans succès, car, manifestement, les autres partis tiennent à soumettre au peuple un projet jetant la confusion. Partant de ce constat, l’UDC a choisi, tout comme le Comité du parti la veille, de laisser la liberté de vote. Cette décision a été prise par 80 voix contre 64 et 19 abstentions.

Loi fédérale sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre (loi sur le CO2): cette loi voulue par la gauche n’apporte strictement rien au climat, mais provoque essentiellement une vaste redistribution d’argent, a noté le conseiller national Christian Imark (SO) lors de l’assemblée des délégués. « La majorité de gauche du Parlement a décidé d’emblée d’imposer des impôts et redevances supplémentaires aux gens, de redistribuer des milliards et d’alourdir la bureaucratie », a-t-il relevé. Les renchérissements qui en découlent ne frappent pas seulement les arts et métiers, mais aussi et surtout les propriétaires de leur logement, les locataires, les automobilistes et les passagers des avions. « La loi sur le CO2 affaiblit l’économie suisse alors que celle-ci est déjà en pleine crise. » Elle doit donc être refusée le 13 juin prochain. Les délégués ont suivi cette argumentation et ont décidé à une forte majorité de recommander le rejet de la loi.

Initiatives populaires « Pour une eau potable propre et une alimentation saine – Pas de subventions pour l’utilisation de pesticides et l’utilisation d’antibiotiques à titre prophylactique » et « Pour une Suisse libre de pesticides de synthèse »: ces deux initiatives extrêmes de la gauche détruiraient l’agriculture productrice et compromettraient donc gravement notre approvisionnement en denrées alimentaires saines et régionales. Leur acceptation renchérirait en outre sensiblement les aliments suisses et encouragerait l’importation de produits d’origine discutable. Les délégués de l’UDC Suisse s’y sont donc opposés à une forte majorité.

Loi fédérale sur les mesures policières de lutte contre le terrorisme (loi antiterrorisme): le terrorisme islamiste ne s’arrête pas aux frontières de la Suisse comme le rappellent douloureusement les attentats commis l’an passé à Morges et Lugano. Or, les autorités judiciaires ont trop souvent les mains liées quand il s’agit de prévenir les crimes de l’islam politique radical. « La politique a l’obligation d’entreprendre tout ce qui est nécessaire pour protéger le mieux possible notre population contre des attentats terroristes », a déclaré Mauro Tuena, conseiller national (ZH). « Cette nouvelle loi est en accord avec le programme politique de notre parti. Elle est équilibrée et parfaitement ciblée », a-t-il précisé. Par 123 voix contre 15 et 4 abstentions, les délégués de l’UDC Suisse ont décidé de recommander au peuple d’accepter ce projet de loi.

Une fois de plus, l’assemblée des délégués de l’UDC s’est déroulée en ligne en raison de la situation pandémique. Le flux en direct a été émis depuis l’hôtel Beaulac de Neuchâtel. Au total environ 4000 délégués et personnes intéressées ont suivi les débats sur écran.

partager l’article
plus sur le thème
Communiqué de presse
partager l’article
17.09.2021
L'UDC salue le fait que le Conseil fédéral renforce enfin les contrôles aux frontières nationales. Les personnes... lire plus
Communiqué de presse
partager l’article
14.09.2021
Journal du parti
partager l’article
10.09.2021, de Marco Chiesa
La politique de la Gauche, c'est de prendre l'argent dans la poche des contribuables et de gonfler... lire plus
en lire plus
Thèmes et positions
Religion

Nous engager pour nos valeurs.

Politique étrangère

Indépendance et autodétermination.

Internet et numérisation
Pour un internet libre.
Agriculture

Pour une production indigène.

Nous sommes la patrie

La Suisse a sa propre histoire, une histoire marquée par sa diversité culturelle, ses traditions, ses valeurs et par les femmes et les hommes qui cohabitent pacifiquement dans ce pays.

Transports

Halte aux bouchons et aux mesures chicanières dans le trafic routier.

Finances, impôts et redevances

Plus pour la classe moyenne, moins pour l’Etat.

Sport

Un esprit sain dans un corps sain.

Politique concernant les étrangers

Ramener l’immigration à un niveau raisonnable.

Médias sociaux
Retrouvez nous sous:
Ou ouvrez notre fenêtre de médias sociaux. Toutes les publications et images sur une page.
Newsletter
Vous souhaitez rester informés des nouveautés et actions de l'UDC? Abonnez vous à notre newsletter!
Union démocratique du centre UDC
Tel.031 300 58 58 – fax031 300 58 59 – E-Mail:info@udc.ch – PC:30-8828-5

Partager cette page

Nous utilisons des cookies pour personnaliser le contenu et les publicités, proposer des fonctionnalités pour les médias sociaux et pour analyser l'accès à notre site. Nous fournissons également des informations sur l'utilisation de notre site Web à nos partenaires des médias sociaux, de la publicité et de l’analyse. Voir les détails
Je suis d'accord